Aller au contenu

Chirâs-Simond

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.

Chiras-Simond, Chesâlsimond

Çt’articllo est ècrit en arpetan rouanârd / ORB lârge. Le blâson de la vila de Rouana


Pâge d’éde sus l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Chiras.
Chirâs-Simond
[tsi.ˈʀɔ si.ˈmɔ̃]
[tsi.ˈrɔ si.ˈmɔ̃]

Chirâs-Simond
Vua du vilâjo de Chirâs-Simond depués le madin
en julyèt 2022.

Gentilyiço Chirâs-Simondês, Chirâs-Simondêseen arpetan

Casamontois, Casamontoiseen francês

Noms arpetans
Ôtro nom arpetan Chiras-Simond

[tsi.ˈʀa si.ˈmɔ̃]
[tsi.ˈra si.ˈmɔ̃]
Nom arpetan historico Chesâlsimond

[tsi.ˌzɔ.si.ˈmɔ̃]

Chésâlsimonden ORB sarrâ
Noms ètrangiérs
Nom latin (racena) CăsālisetSigismundus
Nom francês Chirassimont

[ʃi.ʁa.si.mɔ̃]
Administracion
Règion
culturâla
Drapél de l’Arpetania Arpetania
Règion
historica
Rouanês(dens le
Biôjolês historico)
Payis Drapél de la France France
Règion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes
Dèpartament Lêre
Arrondissement Rouana
Entèrcomunalitât Comunôtât de comunes du Payis entre-mié Lêre et Rôno
Sendeco
Mandat
Jian-Pol Jussèrmo
2020-2026
Code postâl 42114
Code comena 42063
Dèmografia
Populacion
municipâla
399 hab. (2020 en diminucion de 1,48 % per rapôrt a 2015)
Densitât 37 hab./km2
Geografia
Coordonâs 45° 54′ 52″ bise, 4° 17′ 10″ levant
Hôtior Min. 469 m
Max. 764 m
Supèrficie 10,69 km2
Tipo Comuna campagnârda
Sôl d’atraccion Comuna en defôr de l’atraccion de les viles
Èlèccions
Dèpartamentâles Canton du Cotiô
Lègislatives 6éma circonscripcion
Localisacion
Geolocalisacion sus la mapa : Ôvèrgne-Rôno-Ârpes
Vêde dessus la mapa administrativa de Ôvèrgne-Rôno-Ârpes
Chirâs-Simond
Geolocalisacion sus la mapa : Lêre
Vêde dessus la mapa topografica de Lêre
Chirâs-Simond
Geolocalisacion sus la mapa : France
Vêde dessus la mapa administrativa de France
Chirâs-Simond
Geolocalisacion sus la mapa : France
Vêde dessus la mapa topografica de France
Chirâs-Simond
Lims
Seto Vouèbe chirassimont.fr

Chirâs-Simond[N 1],[V 1] [tsi.ˈʀɔ si.ˈmɔ̃][N 2] (Chirassimont [ʃi.ʁa.si.mɔ̃] en francês) est na comuna[V 2] francêse[V 3] et arpetana du Rouanês dens le Biôjolês historico, que sè trôve dens le dèpartament de Lêre[T 1] en règion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes.

Los habitents du vilâjo[V 4] s’apèlont los Chirâs-Simondês [lo tsi.ˈʀɔ si.mɔ̃.ˈde] et les Chirâs-Simondêses [lə tsi.ˈʀɔ si.mɔ̃.ˈdeː.zə][N 3].

Geografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Le bôrg de la comuna sè trôve dens na gota[V 5] entre-mié quatro torrâls[V 6] de les montagnes de Madin[T 2] u vent[V 7] du Rouanês.

Toponimia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Le nom de la comuna est composâ du latin CĂSĀLIS (« de mêson ») — d’ont que[V 8] vint l’arpetan chesâl[V 9] (« ruines (d’una mêson), mâltrua mêson ») — et SIGISMUNDUS (« Simond »), que vôt dére « ruines, mâltrua mêson a Simond ».

Pendent le Moyen Âjo, le nom arpetan d’origina — Chesâlsimond [tsi.ˌzɔ.si.ˈmɔ̃] — sè change per èchanjo de la premiére partia du nom « chesâl » per la parola[V 10] arpetana chiras, chirâs, que côse arriér-més le changement de sa significacion (« chiras a Simond »)[N 4].

Cultura locâla et patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Endrêts et monuments[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Vêre étot[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ libros sus Chirâs-Simond.

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Liems de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Disont arriér-més Chiras-Simond [tsi.ˈʀa si.ˈmɔ̃] en ôtros patouès arpetans, que prononciêvont [tsi.ˈra si.ˈmɔ̃].
    Les ôtres vês, s’apelâve Chesâlsimond [tsi.ˌzɔ.si.ˈmɔ̃], qu’ècrisont étot « Chésâlsimond » en grafia sarrâ.
  2. Les ôtres vês, la prononciacion tradicionâla ére [tsi.ˈrɔ si.ˈmɔ̃].
    Le [r] roulâ at étâ remplaciê per le [ʀ] râcllo dens la prononciacion locâla de l’arpetan.
  3. Les ôtres vês, la prononciacion tradicionâla ére [lo tsi.ˈrɔ si.mɔ̃.ˈde] et [lə tsi.ˈrɔ si.mɔ̃.ˈdeː.zə].
  4. Chasalsymont en 1203-1215.
    Chasal Symont en 1225.
    Chasalz Symont en 1287.
    Chazalsimont en 1287.
    Chassalsimont en 1321.
    Chesalsimet en 1362.
    Chaselcimont en 1369.
    Chasasimont, Chasauczimont en 1378.
    Cheralsymont en 1391.
    Chassasimont a la fin du XIVémo siècllo.
    Cherassimont en 1410.
    Chesasymon en 1418.
    Cheranssimon en 1427.
    Chirat Simon en 1470.
    Charassimon u XVémo siècllo.
    Chirassimon en 1553.
    Chirassimont en 1614.
    Chira Simon u XVIIIémo siècllo.

Noms d’endrêt[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Prononciê [ˈlaˑɛ.ʀɪ] (la Loire en francês).
  2. Prononciê [mɔ̃.ˈta.ɲə d‿ma.ˈdɛ̃] nom colèctif (les monts de Tarare en francês).
  3. Prononciê [tøʀ d‿va.ˈʀiː.jə] (la tour de Vareille en francês), qu’ècrisont arriér-més « la tœr de Varélyes » en grafia sarrâ.
  4. Prononciê [e.ˈliː.zɪ sã baʀ.ˈto] (l’église Saint-Barthélemy en francês), qu’ècrisont étot « l’églése Sant-Bartôd » en grafia sarrâ.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

— Enfocajon et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Varianta rouanârda [vɥa] de « viua » f.
  2. « depués » [de.ˈpjo] prèp est la parola rouanârda por « dês » prèp.
  3. « madin » [ma.ˈdɛ̃] m est la parola rouanârda por « levant » m.
  4. Varianta rouanârda [kɔ.ˈmyː.nə] de « comenes » fpl.
  5. Varianta rouanârda [ˈviː.lə] de « veles » fpl.
  6. Varianta rouanârda [jã] de « lims » mpl.
  7. Varianta rouanârda [vaʀ] de « vâl » f.
  8. Varianta rouanârda [ʀə.tʀãs.ˈkʀiː.tɪ] de « retranscrita » pp f.

— Tèxto[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. « les ôtres fês » [lə.ˈz‿ɔː.tʀə vaˑɛ] loc adv est le parlar rouanârd por « los ôtros côps » loc adv.
  2. Varianta rouanârda [kɔ.ˈmyː.na] de « comena » f.
  3. Varianta rouanârda [fʀã.ˈseː.zɪ] de « francêsa » a f.
  4. Varianta rouanârda [vi.ˈlaːdz] de « velâjo » m.
  5. « gota » [ˈɡœ.ta] (gœta en grafia sarrâ) f est la parola rouanârda por « valon » m ou « combèta » f.
    Varianta rouanârda [sa.ˈʀɔ] de « sarrâye » a f.
  6. « torrâls » [tœ.ˈʀɔ] (tœrrâls en grafia sarrâ) m est la parola rouanârda por « molârs » mpl ou « sucs » mpl.
  7. « vent » [vɛ̃] m est la parola rouanârda por « mié-jorn » m.
  8. « d’ont que » [ˈd‿ɔ̃.k‿] loc adv entèrrog est le parlar rouanârd por « de yô que » loc adv entèrrog.
  9. Varianta rouanârda [tsi.ˈzɔ] (chésâl en grafia sarrâ) de « chesâl » m.
  10. « parola » [pa.ˈʀœː.la] (parœla en grafia sarrâ) f est la parola rouanârda por « mot » m.
  11. Varianta rouanârda [sã baʀ.ˈto] de « Sant-Bartelomé » m.

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

— Principâles[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Prononciacion en arpetan rouanârd de la Vâr de la reviére de Tarâro retranscrite d’aprés la nôrma AFE.
  2. (fr) F.E.D. de l’Ècllèriê, Chansons, Contes, Poésies de Traditions Populaires du Val de Turdine. bilingue, Tarâro, Imprimerie Vignon & Cie, 1985, p. 109 (liére en legne).
  3. (fr) Grande encyclopédie du Forez et des communes de la Loire. Roanne et son Arrondissement, Le Cotiô, Horvath, 1984, p. 477.

— Toponimiques[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Jian-Èdmê Duforn, Dictionnaire topographique du Forez et des paroisses du Lyonnais et du Beaujolais formant le département de la Loire, Mâcon, Protat, 1946, col. 214-215 (liére en legne).
  2. (fr) Ana-Marie Vôrpâs, Gllôdo Michiél, Noms de lieux de la Loire et du Rhône. Introduction à la toponymie, Paris, Bonneton, 1997, p. 169.
  3. (fr) Èrnèst Nègro, Toponymie générale de la France. Étymologie de 35.000 noms de lieux. Volume III. Formations dialectales (suite) et françaises. Errata et addenda aux trois volumes, Geneva, Droz, 1998, p. 1405, nô 25733.

— Suplèmentères[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]