Aller au contenu

Cordèla-le-Buerg

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
(Redirigiê dês Cordèla)

Cordèla-le-Bôrg, Corzèla-lo-Bôrg, Cordèla-lo-Bôrg

Quél[V 1] articllo est ècrit en arpetan rouanârd / ORB lârge. Le blâson de la vila de Rouana


Pâge d’éde sus l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Cordèla.
Cordèla
[kɔʀ.ˈdɛ.lɑ], [kɔʀ.ˈdɛl]
[kɔr.ˈdɛ.lɑ], [kɔr.ˈdɛl]

Cordèla-le-Buerg
Vua du buerg de Cordèla en avril 2006.
Blâson de Cordèla
Blâson

Gentilyiço Cordelouès, Cordelouèseen arpetan

Cordellois, Cordelloiseen francês

Noms arpetans
Fôrma longe
en ORB lârge
Cordèla-le-Buerg

[kɔʀ.ˈdɛ.lɑ lə bwɔʀ]
[kɔr.ˈdɛ.lɑ lə bwɔr]
Ôtro nom arpetan Cordèla-le-Bôrg

[kɔʀ.ˈdɛl lə boʀ]
[kɔr.ˈdɛl lə bor]
Nom arpetan historico Corzèla-lo-Bôrg

[kɔr.ˈzɛ.la lɔ bur],
[kɔr.ˈzɛ.la lɔ bɔr]
Ôtro nom arpetan historico Cordèla-lo-Bôrg

[kɔr.ˈdɛ.la lɔ bur],
[kɔr.ˈdɛ.la lɔ bɔr]
Noms ètrangiérs
Nom latin (racena) CortĭcellaetBurgus
Nom francês Cordelle [kɔʁ.dɛl]
Administracion
Règion
culturâla
Drapél de l’Arpetania Arpetania
Règion
historica
Rouanês(dens le
Forês historico)
Payis Drapél de la France France
Règion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes
Dèpartament Lêre
Arrondissement Rouana
Entèrcomunalitât Comunôtât de comunes du Payis entre-mié Lêre et Rôno
Sendeco
Mandat
Felipo Châtro
2020-2026
Code postâl 42123
Code comena 42070
Dèmografia
Populacion
municipâla
925 hab. (2020 en ôgmentacion de 2,55 % per rapôrt a 2015)
Densitât 35 hab./km2
Geografia
Coordonâs 45° 56′ 41″ bise, 4° 03′ 43″ levant
Hôtior Min. 280 m
Max. 556 m
Supèrficie 26,64 km2
Tipo Comuna campagnârda
Sôl d’atraccion Rouana
(comuna de la corona)
Èlèccions
Dèpartamentâles Canton du Cotiô
Lègislatives 6éma circonscripcion
Localisacion
Geolocalisacion sus la mapa : Ôvèrgne-Rôno-Ârpes
Vêde dessus la mapa administrativa de Ôvèrgne-Rôno-Ârpes
Cordèla
Geolocalisacion sus la mapa : Lêre
Vêde dessus la mapa topografica de Lêre
Cordèla
Geolocalisacion sus la mapa : France
Vêde dessus la mapa administrativa de France
Cordèla
Geolocalisacion sus la mapa : France
Vêde dessus la mapa topografica de France
Cordèla
Lims
Seto Vouèbe cordelle.fr

Cordèla-le-Buerg[N 1] [kɔʀ.ˈdɛ.lɑ lə bwɔʀ][N 2] (Cordelle [kɔʁ.dɛl] en francês) ou de cotuma[V 2] Cordèla [kɔʀ.ˈdɛ.lɑ][N 3] est una comuna[V 3] francêse[V 4] et arpetana du Rouanês dens le Forês historico, que sè trôve dens le dèpartament de Lêre[T 1] en règion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes.

Los habitents du vilâjo[V 5] s’apèlont los Cordelouès [lu kɔʀ.də.ˈlwɑ] et les Cordelouèses [le kɔʀ.də.ˈlwɑːz][N 4].

Geografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Le buerg[V 6] de la comuna sè trôve sus la penta d’un torrâl[V 7] u bôrd drêt de la ples grôssa corba de Lêre u vent[V 8] du Rouanês.

Toponimia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Le nom de la comuna est composâ du latin *CORTĬCELLA (« petit domêno ; petita vesinâ[V 9] ») et du bâs latin BURGUS, que vint du francico *burg — o est un dèrivâ du proto-gèrmanico *burgz — (« châtelâr, châtél-fôrt ; endrêt fortifiâ ») et qu’at balyê le mot viely arpetan *bor, bort (« bôrg, fôrbôrg, novèla vila fortifiâ[V 10] ») u singuliér avouéc l’articllo dèfeni[N 5].

Les dôves fôrmes historiques presentont les èvolucions difèrentes de la cobla latina -ĬCĔ que vint règuliérament « -z- » [z] en arpetan cllassico — Corzèla [kɔr.ˈzɛ.la] — come[V 11] ronzes du bâs latin RŬMĬCĒS. Portant dens los patouès locâls du cârro u sêr[V 12] de Lêre et u madin[V 13] de los[V 14] Bôscs Nêrs quela[V 15] cobla vint pletout « -d- » [d] — Cordèla [kɔr.ˈdɛ.la] — en passent per le fonèmo viely arpetan */dᶻ/ (ronzes en arpetan cllassicorondes en arpetan locâl).

Pendent le Moyen Âjo, le nom — que nen apelâve en premiér a la vesinâ de Cordèla-la-Vielye[T 2] — comence a dèsignér étot le buerg d’a-nuet[V 16].

Le nom de la vesinâ de Rulyé[T 3],[V 17] vint du latin *RŪLĬĂCUM (« domêno a *Rūlĭus »)[N 6].

Le nom de la vesinâ de Changé[T 4] vint du latin *CAMBĬĂCUM, que vint du gôlouès Cambiācon (« domêno a Cambios »)[N 7].

Cultura locâla et patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Endrêts et monuments[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Hèraldica[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Le blâson de Cordèla.

Vêre étot[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ libros sus Cordèla.

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Liems de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Disont arriér-més Cordèla-le-Bôrg [kɔʀ.ˈdɛl lə boʀ] en patouès du bôrd drêt de Lêre, que prononciêvont [kɔr.ˈdɛl lə bor].
    Los ôtros côps, s’apelâve Corzèla-lo-Bôrg [kɔr.ˈzɛ.la lɔ bur] ou [kɔr.ˈzɛ.la lɔ bɔr] en arpetan cllassico et Cordèla-lo-Bôrg [kɔr.ˈdɛ.la lɔ bur] ou [kɔr.ˈdɛ.la lɔ bɔr] en arpetan locâl historico.
  2. Los ôtros côps, la prononciacion tradicionâla ére [kɔr.ˈdɛ.lɑ lə bwɔr].
    Le [r] roulâ at étâ remplaciê per le [ʀ] râcllo dens la prononciacion locâla de l’arpetan.
  3. Prononçont arriér-més [kɔʀ.ˈdɛl] en patouès du bôrd drêt de Lêre.
    Los ôtros côps, la prononciacion tradicionâla ére [kɔr.ˈdɛ.lɑ] et [kɔr.ˈdɛl],
    pués s’apelâve Corzèla [kɔr.ˈzɛ.la] en arpetan cllassico et Cordèla [kɔr.ˈdɛ.la] en arpetan locâl historico.
  4. Los ôtros côps, la prononciacion tradicionâla ére [lu kɔr.də.ˈlwɑ] et [le kɔr.də.ˈlwɑːz].
  5. Cordella u XIémo siècllo, copia du XVIémo siècllo, en 1225 et 1380.
    Corzella en 1266.
    Cordellam lo Bour en 1340.
    Cordella Burgi en 1370.
    Cordella lo Bort en 1370.
    Courdelle en 1393.
    Cordelle u XVIIIémo siècllo.
  6. Ruylle, Ruylleu en 1275.
    Ruylieu en 1314.
    Rulleu en 1334.
    Ruylliaco, Ruylle en 1340.
    Ruylliacus en 1340.
    Rille en 1340 et 1370.
    Ruille en 1340.
    Rilliacum en 1378.
    Rilhe en 1378 et u XIVémo siècllo.
    Rillie, Ruilliaco en 1379.
    Rulliacum en 1380.
    Riulieu u XVIIémo siècllo.
    Rilly en 1721 et u XVIIIémo siècllo.
  7. Change en 1290, 1334 et 1400.
    Chenge en 1334.
    Chengiaco en 1340.
    Changey en 1374.
    Changiaco en 1377.
    Changy u XVIIIémo siècllo.

Noms d’endrêt[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Prononciê [ˈlɑˑɛ.ðɪ] (la Loire en francês).
  2. Prononciê [kɔʀ.ˈdɛ.lɑ la ˈviː.ʎɪ] (Cordelle-la-Vieille en francês).
  3. Prononciê [ʀi.ˈʎe] (Rilly en francês).
    Los ôtros côps, la prononciacion tradicionâla ére [ri.ˈʎe] en arpetan locâl modèrno et [ry.ˈʎe] en arpetan locâl historico.
    Des côps, s’apelâve Rulyô [ry.ˈʎø] en ôtros patouès arpetans, qu’ècrisont étot « Rulyœ » en grafia sarrâ.
  4. Prononciê [tsæ̃.ˈdze] (Changy en francês), qu’ècrisont arriér-més « Chàngé » en grafia sarrâ.
    Prononçont pletout [ʃæ̃.ˈʒe] en patouès du bôrd gôcho de Lêre.
    Los ôtros côps, prononciêvont [tsã.ˈdze] ou [ʃã.ˈʒe] d’aprés los patouesants.
  5. Prononciê [tsɒː.ˈtjo də ʀi.ˈʎe] (le château de Rilly en francês).
    Los ôtros côps, prononciêvont [tsɒː.ˈtjo də ri.ˈʎe] en arpetan locâl modèrno et [tsɒː.ˈtjo də ry.ˈʎe] en arpetan locâl historico.
  6. Prononciê [tɔʀ do vaʀ.ˈdje] (la tour du Verdier en francês).
  7. Prononciê [tsɒː.ˈtjo də tsæ̃.ˈdze] (le château de Changy en francês), qu’ècrisont étot « le châtiô de Chàngé » en grafia sarrâ.
    Los ôtros côps, prononciêvont [tsɒː.ˈtjo də tsã.ˈdze].
  8. Prononciê [ə.ˈʎeː.zɪ sẽ maʀ.ˈtẽ e pã.ˈkʀas] (l’église Saints-Martin-et-Pancrace en francês), qu’ècrisont arriér-més « l’egllése Sents-Martin-et-Pancraço » en grafia sarrâ.
  9. Prononciê [ˈfaʀ.ma pe.da.ɡɔ.ˈdziː.ka do bə.ˈsi] (la ferme pédagogique du Bessy en francês).
  10. Prononciê [lak də vi.la.ˈðɑˑɛ] (le lac de Villerest en francês).

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

— Enfocajon et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Varianta rouanârda [vɥa] de « viua » f.
  2. Varianta rouanârda [kə.ˈmyn] de « comenes » fpl.
  3. Varianta rouanârda [jã] de « lims » mpl.

— Tèxto[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Varianta rouanârda [ko] (devant una voyèla [kə.l‿] ou [kl‿]) de « cél » a dèm m.
  2. Varianta rouanârda [kə.ˈtyː.mɑ] f de « cotema » f, « môda » f ou « usâjo » m.
  3. Varianta rouanârda [kə.ˈmy.nɑ] de « comena » f.
  4. Varianta rouanârda [fʀã.ˈseː.zɪ] de « francêsa » a f.
  5. Varianta rouanârda [vi.ˈlaːdz] de « velâjo » m.
  6. Varianta rouanârda [bwɔʀ] de « bôrg » m.
  7. « torrâl » [tɔ.ˈʀo] m est le mot rouanârd por « molâr » m ou « suc » m.
  8. « vent » [vẽ] m est la parola rouanârda por « mié-jorn » m.
  9. Varianta rouanârda [pti] de « petiôt » a m.
    Varianta rouanârda [ˈptiː.tɑ] de « petiôta » a f.
    Varianta rouanârda [ve.zi.ˈnɒ] de « vesenâ » f — quen vôt dére « velâr » m.
    Varianta rouanârda [cẽ] de « cen » pron dèm.
  10. Varianta rouanârda [ˈvi.lɑ] de « vela » f.
    Varianta rouanârda [fɔʀ.ti.ˈfjɒ] de « fortifiâye » a f.
  11. Varianta rouanârda [kɔm] de « coment » ou « ’ment » prèp.
  12. « sêr » [sɑˑɛ] m est le mot rouanârd por « cuchient » m.
  13. « madin » [ma.ˈdẽ] m est le mot rouanârd por « levant » m.
  14. Varianta rouanârda [də lu] de « des » art mpl.
  15. Varianta rouanârda [ˈkə.la] de « cela » a dèm f.
  16. « d’a-nuet » [d‿aː.ˈne] loc a env est le parlar rouanârd por « d’ora » loc a env.
  17. Varianta rouanârda [sa.ˈʀɒ] de « sarrâye » a f.
  18. Varianta rouanârda [tsɒː.ˈtjo] de « châtél » m.
  19. Varianta rouanârda [lak] de « lèc » m.

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

— Principâles[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Prononciacion en arpetan rouanârd du pouent « 25. Sent-Môris » de l’ALLy retranscrita d’aprés la nôrma AFE.
  2. (fr) Gzaviér Govèrt, Problèmes et méthodes en toponymie française. Essais de linguistique historique sur les noms de lieux du Roannais [PDF], Tèsa de doctorat, Univèrsitât Paris-Sorbona, 2008, pp. 780, 825, 840, 921-923 et 984.
  3. (fr) Grande encyclopédie du Forez et des communes de la Loire. Roanne et son Arrondissement, Le Cotiô, Horvath, 1984, p. 478.

— Toponimiques[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Jian-Èdmê Duforn, Dictionnaire topographique du Forez et des paroisses du Lyonnais et du Beaujolais formant le département de la Loire, Mâcon, Protat, 1946, col. 157, 244 et 802 (liére en legne).
  2. (fr) Èrnèst Nègro, Toponymie générale de la France. Étymologie de 35.000 noms de lieux. Volume Ier. Formations préceltiques, celtiques, romanes, Geneva, Droz, 1990, p. 649, nô 10788.
  3. (fr) Ana-Marie Vôrpâs, Gllôdo Michiél, Noms de lieux de la Loire et du Rhône. Introduction à la toponymie, Paris, Bonneton, 1997, p. 82.
  4. (fr) Gzaviér Delamâra, Noms de lieux celtiques de l’Europe ancienne. (-500 / +500). Dictionnaire, Ârlo, Errance, 2012, p. 98.

— Suplèmentères[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]