Sant-Heyand

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


L’égllése Sant-Josèt et pués la mêson comena de vers Sant-Heyand.

Sant-Heyand[1],[2] [sãt e.ˈjã][1],[3] (Saint-Héand en francês) est na comena francêsa et arpetana du Forês dedens lo Jarês historico, que sè trôve dens lo dèpartament de la Lêre en règ·ion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes.

Los habitents de la vilèta sont apelâs los Heyandês [luz e.jã.ˈde] et les Heyandêses [ləz e.jã.ˈdeːz][Nota 1],[2].

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Les ôtres vês, prononciêvont probâblament [ləz e.jã.ˈdeː.zə].

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. 1,0  et 1,1(fr) Jian-Èdmê Duforn - « Dictionnaire topographique du Forez et des paroisses du Lyonnais et du Beaujolais formant le département de la Loire », Mâcon, Protat, 1946, col. 877-878. Liére en legne.
  2. 2,0  et 2,1(fr) « Grande encyclopédie du Forez et des communes de la Loire. Le pays Stéphanois. La Vallée de l’Ondaine », Le Cotél, Horvath, 1985, p. 152-166.
  3. (fr) Ana-Marie Vôrpâs - « Le Carnaval des Gueux. Conscience ouvrière et poésie burlesque », èdicion critica avouéc traduccion et gllossèro de les ôvres complètes de Guilyômo Roquilye (1804-1860) en patouès de Vâr-de-Giér (Lêre), Liyon, Presses universitaires de Lyon, 1996, p. 182, l. 470.