Le Châtél

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Châtélnôf[1]

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Dêt pas étre prês por Lo Châtél ou ben Châtél.
Pâge d’éde sur l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Châtél et pués Châtélnôf.
Viua du bôrg de vers Le Châtél.

Le Châtél[Nota 1][1][2] [lə ʃɑ.ˈte][1][3] (Châtelneuf en francês) est na comena francêsa et arpetana du Forês, que sè trôve dens lo dèpartament de la Lêre en règ·ion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes.

Los habitents du vialâjo sont apelâs los Châtelârds [lu ʃɑt.ˈlaːʁ] et les Châtelârdes [le ʃɑt.ˈlaːʁ.de][Nota 2][2].

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Les ôtres vês, s’apelâve Châtélnôf [ʃɑ.te.ˈnu], [ʃɑ.te.ˈno] ou ben [ʃɑ.te.ˈnø], qu’ècrivont étot Châtélnuef en grafia sarrâye.
  2. Les ôtres vês, prononciêvont probâblament [lu ʃɑt.ˈlaːr] et [le ʃɑt.ˈlaːrd] ou ben [le ʃɑt.ˈlaːr.de].

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. 1,01,1  et 1,2(fr) Jian-Èdmê Duforn - « Dictionnaire topographique du Forez et des paroisses du Lyonnais et du Beaujolais formant le département de la Loire », Mâcon, Protat, 1946, col. 186-187. Liére en legne.
  2. 2,0  et 2,1(fr) « Grande encyclopédie du Forez et des communes de la Loire. Montbrison et sa Région », Le Cotél, Horvath, 1985, p. 380-382.
  3. (fr) D’aprés celes pâges - « A mon frère défunt », « L’huile de colza, le chanvre », « Retour de veillée », « Le tré d’iolou de vé Mossou » et pués « La quête du renard », arch·ives que resonont, sus lo seto forezhistoire.free.fr (viu lo 9 de dècembro 2019).