Ègrâs

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Ècheliér, Èchaliér, Èscaliér

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Ègrâs a Pèrsèpolis, en Iran, bâtis de vers .
Viârba de Bramante, a dobla hèlice, u Vatican.

Los ègrâs ou ben l’ècheliér[N 1] est na construccion arch·itècturâla constituâye d’una suita règuliére d’ègrâs, ou ben degrâs, que pèrmètont d’arrevar a un étâjo, de passar d’un nivél a un ôtro en montent et dèscendent. Lo tèrmo ègrâs at por origina ètimologica « gradus », lo « pâs, ègrâ » en latin, et pués cela du tèrmo ècheliér est « scala », l’« èchiéla » en latin. Lo metiér corrèspondent est celi d’èchelior.

Per èxtension, cél tipo de construccion at balyê son nom a un ècheliér, chemin pedon, a cièl uvèrt ou ben cuvèrt, constituâ d’un ou ben un mouél d’ègrâs.

Los ègrâs en fôrma d’hèlice s’apèlont en arpetan na « viârba » ou ben un « verèt ».

En Arpetania, trovont lo nom d’endrêt «Los ègras» a doux-três localitâts, p.ègz. a Ormont, Ursi et Cèrniê.[1]

Émâges[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lo logô de Commons
Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ sus los ègrâs.


Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Ècrivont avouéc l’èchaliér ou ben l’èscaliér en grafia sarrâye d’aprés los patouès locâls.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Vêre l’articllo « égra », dedens lo Gllossèro des patouès de la Suisse romanda, tome VI, p. 165.