Losena

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan romand / ORB lârge. L’armoueria de la Suisse


Viua drèciêe en l’êr de la vela de Losena.

Losena (Acutâd en patês) (Lausanne en francês) est na vela et pués na comena suissa et arpetana sur la riva bise du lec Lèman, qu’est la capitâla et vela principâla du quenton de Vôd[1] et lo ch·èf-luè du district de Losena. Constitue la quatriéma vela du payis en tèrmos de populacion aprés Tsurique, Geneva et Bâla.

Dens la vela sè trôvont la Cort de justice fèdèrâla, l’endrêt principâl de la Cinèmatèca suissa et pués la sièta du Comitât entèrnacionâl olimpico (CEO) et de 55 fèdèracions sportives entèrnacionâles. Pôrte lo titro oficièl de « Capitâla olimpica » dês 1994.

G·eografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Losena sè trôve en plen côr de la Suisse romanda. Son tèrritouèro est un endrêt en penta que vat avâl dês les colenes du platél suisso tant qu’a la riva bise du lec Lèman.

La vela s’èpate sur un dènivelâ de més 500 mètros, du pôrt d’Ouchi (374 m) u Chalèt-a-Gobèt (873 m), en passent per lo bôrg (495 m), l’aèrogâra de Losena-Blècherèta (600 m) et lo bouesc de Sârvabelen (640 m).

Lengoues[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Enstitucions[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Cultura locâla et patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

l’Égllése catedral Noutre Dama

Églléses[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Églléses de Losena:

Musês[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Sports[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Losena est la sièta d’un mouél d’organisacions sportives entèrnacionâles :

Pèrsonalitâts liyêes a la comena[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Vér avouéc[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Commons-logo.svg

Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ libros sus Losena.

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • « Lausanne (commune) » sus lo Dictionnaire historique de la Suisse en legne.
  • Marcel Grandjean : « Les monuments d’art et d’histoire du canton de Vaud I. La ville de Lausanne : introduction, extension urbaine, ponts, fontaines, édifices religieux (sans la cathédrale), hospitaliers, édifices publics » Bâla 1965.
  • Joëlle Moret, Isabelle Falconnier, Hélène Becquelin : « 100 femmes qui ont fait Lausanne. Dans les pas des pionnières » Losena 2021.

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Constitucion du Quenton de Vôd, Art. 4.