Lèya

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Leya

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Pâge d’éde sur l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Leya.
Viua du velâjo de Lèya dês lo Vuacho.

Lèya[Nota 1][1][2][3] [ˈleː.ja][Nota 2] (Léaz en francês) est na comena francêsa et arpetana du payis de Gèx, que sè trôve dens lo dèpartament de l’En en règ·ion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes.

Los habitents du velâjo sont apelâs les gens de Lèya [le ðɛ də ˈleː.ja][Nota 3][2].

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Diont avouéc Leya [ʎa] en ôtros patouès arpetans.
  2. Prononçont étot [ˈlaː.ja] en ôtros patouès arpetans.
  3. Ècrivont avouéc les gèns de Lèya en grafia sarrâye et pués diont les gens de Leya [le ðɛ də ʎa] en ôtros patouès arpetans, qu’ècrivont étot les gèns de Leya en grafia sarrâye.
    Los ôtros côps, prononciêvont probâblament [le dzɛ̃ də ˈleː.ja] ou ben [le dzɛ də ˈleː.ja] et pués [le dzɛ̃ də ʎa] ou ben [le dzɛ də ʎa].

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Èdouârd Felipon - « Dictionnaire topographique du département de l’Ain comprenant les noms de lieu anciens et modernes », Paris, Imprimerie nationale, 1911, p. 222. Liére en legne.
  2. 2,0  et 2,1(fr) « Grande encyclopédie de l’Ain - Histoire des communes de l’Ain. Le Haut-Bugey - Le Valromey - Le pays de Gex », Le Cotél, Horvath, 1985, p. 464-467.
  3. (fr) D’aprés Henry Suter - « Laga, Laiz, Lay, ..., Léal, Léaz, Légeret, Leigier, Ley », Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sus lo seto henrysuter.ch, Henry Suter, 2000-2009 (viu lo 22 d’octobro 2019).