Truéta

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Truéte

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Pâge d’éde sus l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde La Truéta.
Truéta
Nom vulguèro ou ben nom vèrnâcllo que manque de cllartât :
Los parlaments « Truéta » et « Truéte » dèsignont en arpetan plusiors taxons difèrents.
Dèscripcion de cel’émâge, tot pariér comentâye ce-aprés

Truéta arc-en-cièl

Taxons regardâs

Dens la famelye des Sarmonidos

Dens los genros :

Lo tèrmo truéta[N 1] [ˈtrwi.ta] ou ben [ˈtrɥi.ta][N 2],[1],[2],[3],[4] est un nom vèrnâcllo que manque de cllartât et dèsigne un mouél d’èspèces de pêssons de la famelye des Sarmonidos.

Diont asse-ben la truéte [ˈtrwe.tʃi][3] en patouès gagâs, [ˈtrɥe.tʃi][5],[6] en patouès de les montagnes du Sêr et pués [ˈtrɛ.tə] ou ben [ˈtra.tə] en vôdouès[N 3],[7].

Les truétes vivont dedens d’égoues cllâres et vives, surtot en Amèrica de Bise, en Eropa, dens la bise de l’Asia et pués dedens les reviéres de l’Atlâs u Marroco. Sont étâyes étot fêtes rentrar en Ôstralia et en Novèla-Zèlanda u XIXémo siècllo. D’aprés les èspèces, lo temps de via pôt vareyér de 7 ans a un mouél de diézênes d’ans. Na truéta de 80 cm pôt dèpassar los 5 kg. Doux-três spècimènos que vivont en lèc dèpâssont lo mètro et 15 kg.

Dèscripcion[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Les truétes ant gins d’èpenes dens les najouères, et pués els ant totes na najouèra adiposa u dèrriér, prôcho de la cova, qu’est na caractèristica comena a tôs los Sarmonidos.

Quand ben que la plepârt de les truétes vivont mas qu’en égoua doce, doux-três èspèces (Oncorhynchus mykiss et Salmo trutta ou ben fariô notament) semondont des spècimènos que pâssont lor via adulta dedens l’ocèan et remontont les reviéres por sè reproduire. Prèjont adonc de truéta de mar.

Truéta dorâye.

Les truétes sont carnivôres. Sè nurréssont surtot de vèrms et de bétyètes, mas les èspèces et los spècimènos los ples emposents chaçont avouéc d’ôtros pêssons, particuliérament los vêrons.

Felèt de truéta, copo en « pavê de truéta ».

Les truétes arc-en-cièl d’èlevâjo, que la chèrn est color sârmon a côsa de lor alimentacion, sont des côps apelâyes « truétes sârmonâyes »[8].

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Ècrivont « trwita » et « truita » en grafia de Confllens.
  2. Prononçont asse-ben [ˈtro̞.ta] (« trota » en grafia de Confllens) en patouès de la vâl de Touno, [ˈtrwa.ta] (« trwata » en grafia de Confllens) en patouès de Belyèma, [ˈtrwɛ.ta] (« trwèta » en grafia de Confllens) en patouès des Avanchiérs, d’Èneci et de La Bârma-de-Felyingi et pués [ˈtrɛ.ta] (« trêta » en grafia friborgêse) en friborgês.
  3. Ècrivont « trâite » en grafia vôdouèsa.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (frp) Nicolas Gey, « Los noms de les bétyes en arpitan », Sié, Arpitania, 2015, p. 36.
  2. (fr) Rogiér Virèt, « Dikchonéro Fransé - Savoyâ - Dictionnaire Français - Savoyard » [PDF], 8éma èdicion reviua et ôgmentâye, mârs 2021, p. 3314.
  3. 3,0  et 3,1(fr) Pierro Duplèx, « La Clà do Parlâ Gaga », Sant-Etiève, Imprimerie Urbain Balay, 1896, remprèssion, Hachette Livre / BnF, p. 406. Liére en legne dessus Gallica.
  4. (fr) « Dictionnaire-Dikchenéro. Français-Patois/Patê-Franché », Fribôrg, Société cantonale des patoisans fribourgeois, 2013, pp. 368 et 957 [→ trêta].
  5. Prononciacion en arpetan forésien de Vers-Charmasél d’aprés les pâges sus cél patouès « A la découverte d’un poète, Xavier Marcoux » retranscrita d’aprés la nôrma AFE.
  6. (fr) « Xavier Marcoux (1911-1992). Poète patoisant », Montbréson, “Village de Forez - Patois vivant”, 2002, pp. 22 [→ truétchi] et 35 [→ trouéte = fr. truites fpl].
  7. (fr) Frèderic Dubôf, « Patois vaudois : Dictionnaire », èdicion reviua et complètâye, Ôron-la-Vela, Associacion vôdouèsa des amis du patouès, 2006, pp. 220 et 368 [→ trâite].
  8. (fr) CONTI Cédric, DESVIGNES Thomas, DIDIERLAURENT Sylvie, « Truite arc-en-ciel », dessus DORIS : Données d’Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et la flore Subaquatiques, (viu lo 14 de fevriér 2022).