Salmo trutta

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Truéta

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Salmo trutta est n’èspèce de pêssons de la famelye des Sarmonidos que corrèspond a la truéta comena eropèèna. L’èspèce est polimorfa. D’aprés les variètâts locâles et la situacion coutiére ou ben continentâla d’un cors d’égoua, na proporcion brâvament variâbla de les truétes qu’y vegnont u mondo pôvont migrar en mar. O est potencièlament n’èspèce envayissenta en Amèrica de Bise. Dens la plepârt des payis (qu’en France, u muens dês los ans 1960[1]), sa pêche est règllamentâye (pèrmês, dâtes et endrêts de pêche, talye lègâla, etc.).

Variacions de fôrmes ou ben morfos[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Salmo trutta

Dês sos comencements la taxonomia de l’èspèce at cognu tot plen de changements tramâs de fôtes et lo consensus d’ora réste bordâ de balants ; o est bon de considèrar cela taxonomia coment provisouèra[2].

Ègziste un mouél de fôrmes ou ben morfos, vareyent d’aprés l’enveronance que vivont dedens :

  • la truéta fariô ou ben Salmo trutta fôrma fario, que crêt en reviére,
  • la truéta de mar ou ben Salmo trutta fôrma trutta, por los endividus qu’ant migrâ en mar,
  • la truéta de lèc ou ben Salmo trutta fôrma lacustris, por los endividus que crêssont dedens un lèc.

Mâlgrât lors aparences prod difèrentes, celes tropes sont pas des sot-èspèces mas fôrmont na solèta populacion dens châque reviére ou ben ensemblo de cors d’égoua vesins yô que sè reproduisont[3].

Sot-èspèces[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Ègziste asse-ben un mouél de sot-èspèces (que sè pôvont crouesiér) :

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Cuinat, R. (1960). Croissance et taille légale de la truite fario dans quelques rivières françaises. Dedens Ann. Stn Cent. Hydrobiol., 8, 225-261.
  2. (fr) Patrick Berrebi, Zhaojun Shao (2011). Structure génétique populationnelle et gestion des truites méditerranéennes françaises. Contribution au Congrès 2011 de la Société Zoologique de France. Dedens Actes du Congrès 2011 de la Société zoologique de France, èditors Patrice Francour, Pascaline Bodilis, Arceo Hazel, Univèrsitât de Nice publ., Nice, 13-16 de septembro 2011, 184 p.
  3. (fr) Katia Charles, René Guyomard, Björn Hoyheim, Dominique Ombredane et Jean-Luc Baglinière (2005). Absence de différenciation génétique entre les truites anadromes et résidentes coexistant dans une rivière normande (l’Oir). Dedens Aquatic Living Resources, Volumo 18, N° 1, January-March 2005. Pâges 65-69.