Bèlegniô

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Çl’articllo est ècrit en arpetan dombisto / ORB lârge. Lo blâson de la Domba


La mèrie[V 1] de Bèlegniô qu’est dedens l’hâmô[V 2] de La Vâlbôna ; la vielya[V 3] mèrie éve[V 4] dedens lo velâjo-mémo de Bèlegniô.

Bèlegniô[N 1] [bɛl.ˈɲy][1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[V 5] (Béligneux en francês) est na comena francêsa pués[V 6] arpetanna[V 7] de la Domba savoyârda (qu’est na partia de la Brêsse), que sè trôve dens lo dèpartament de l’En en règ·ion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes. Fât partia du suer urben de Leyon[V 8].

La velèta sè trôve sus la bârma de la Coutiére pendent que doux de sos importants hâmôs[V 9] sè trôvont sus la planna[V 10] : La Vâlbôna[2],[5] (partagiê avouéc Balan) pués Châno[2],[5].

Los habitents de la velèta s’apèlont los Bèlegnârds [lu bɛl.ˈɲaːr] pués les Bèlegnârdes [lə bɛl.ˈɲaːr.də][1],[3],[8],[4].

Patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes pués rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Ècrivont « Bèlnyu » en CFLL dombista.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. « mèrie » f est lo mot dombisto por « mêson comena » f.
  2. Varianta dombista de « hamô » m.
  3. Varianta dombista de « vielye » a f.
  4. Varianta dombista de « ére » 3éma pèrs du sing de l’emp du v « étre ».
  5. Varianta dombista de « solament » adv.
    Varianta dombista de « noms » mpl.
  6. « pués » conj est lo mot dombisto por « et » conj pués « et pués » loc conj.
  7. Varianta dombista de « arpetana » a f.
  8. Varianta dombista de « sôl » m.
    Varianta dombista de « Liyon ».
  9. Varianta dombista de « hamôs » mpl.
  10. Varianta dombista de « plana » f.
  11. Varianta dombista de « Sant-Pierro » m.
  12. Varianta dombista de « romana » a f.
    Varianta dombista de « Sant-André » m.

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. 1,0  et 1,1Prononciacion en arpetan dombisto du pouent « 28. La Chapèla » de l’ALJA retranscrita d’aprés la nôrma AFE.
  2. 2,02,1  et 2,2(fr) Èdouârd Felipon, « Dictionnaire topographique du département de l’Ain comprenant les noms de lieu anciens et modernes », Paris, Imprimerie nationale, 1911, p. 32 (pués 91, 445, ’lament por los nioms « Châne ou Chânoz » pués « La Valbonne »).
  3. 3,0  et 3,1(fr) « Grande encyclopédie de l’Ain - Histoire des communes de l’Ain. La Dombes », Le Cotél, Horvath, 1983, p. 295-297.
  4. 4,0  et 4,1(fr) Domenico Stich, « Francoprovençal. Proposition d’une orthographe supra-dialectale standardisée » [PDF], Tèsa de doctorat, Univèrsitât Paris-Sorbona, 2001, p. 948-949.
  5. 5,05,1  et 5,2(fr) Henry Suter, « Béligneux, Bellignat, Belligneux, Bilignin », « Cassan, ..., Chânes, ..., Chânos, ..., Chânoz, ..., Cheynatte » pués « Valbonne », dedens Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sus lo seto henrysuter.ch, 2000-2009 (viu lo 14 de janviér 2021).
  6. (fr) Wilhelm Egloff, « Le paysan dombiste », Paris, Droz, 1937, p. 117 [→ Bouligneux, bolin̮ü].
  7. (fr) « Vie quotidienne en Dombes. Glossaire du patois dombiste », Bôrg, Musée des Pays de l’Ain, “Patrimoine de la Dombes”, 1993, p. 135 [→ bèlnô].
  8. (fr) Gentilyiço, sus lo seto habitants.fr.