Ârp

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Ârpa, Montagne, Alpâjo

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Montagnes u tôrn de la comba de Linthal,
en Suisse.

’N ârp[N 1],[1],[2],[3] ou ben n’ârpa[1],[3] dèsigne a côp :

« Ârp, ârpa » est un tèrmo arpetan que rencontront dês lo XIIémo siècllo dens lo quenton de Fribôrg, en Valês, pués u payis de Vôd et que vint probâblament — per lo latin alpes de méma significacion — d’una racena prè-endo-eropèèna *alp- (« montagne, hôtior, molâr »).

Son diminutif est l’arpèta. Enqu’houé, cél tèrmo est empleyê surtot en toponimia arpetana, diont pletout « na montagne[1],[2],[4],[3] » ou ben « ’n alpâjo[5],[2],[6],[4],[3] » d’aprés los patouesants.

La Comba de l’A a Lêdes.
La Grant-Arpelye en Ormont-Dessus.

Toponimia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • A - ou ben : O ( ègzemplos: la Comba de l’A, comena de Lêdes, quenton du Valês ); l’O provonda, comena de Fulyé, Valês[7])
  • Ar ( Nâs, comena de Mont-Nôblo, quenton du Valês )
  • Arp, Arp Damon, Arp Pessaou (Bionas, Vâl d’Aoûta )
  • Arpaz ( Onion, Savouè-d’Amont )
  • Arpetta ( Mase, Mont-Nôblo, Valês )
  • Arpette (Val d’Arpette, Aiguilles d’Arpette, Clochers d’Arpette, Col d’Arpette, Orsêres, Valês )
  • Arpette ( Vérossaz, Valês )
Lo sonjon l’Arpèta a Favèrges.
Placa du Chalèt Arpittettaz, vâl d’Aneviérs, situâ desus l’ârp Arpitetta et prés la montagne déta Pouenta d’Arpitetta.

Vêre avouéc[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • (fr) Paul-Louis Rousset, « Les Alpes & leurs noms de lieux. 6000 ans d’histoire ? Les appellations d’origine pré-indo-européenne », Didier & Richard, 1988.

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Diont « Alp » ou ben « Alpe » en tuche suisso, Alm en bavarouès, « alpage » en francês et pués « alpeggio » en étalien.

Noms d’endrêt[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. 1,01,1  et 1,2(fr) « Gllossèro des patouès de la Suisse romanda », Nôchâtél, 1924-2018, vol. I, p. 312. Liére en legne : ALPE, alpa ; ALPES, alpè.
  2. 2,02,1  et 2,2(fr) Èmê Chenâl et Rèmond Vôterin, « Nouveau dictionnaire de patois valdôtain », 2nda èdicion reviua et ôgmentâye, Quârt, Musumeci, 1997, p. 70, 118 et pués 1142-1143.
  3. 3,03,13,2  et 3,3(fr) Rogiér Virèt, « Dikchonéro Fransé - Savoyâ - Dictionnaire Français - Savoyard » [PDF], 8éma èdicion reviua et ôgmentâye, mârs 2021, p. 202-205.
  4. 4,0  et 4,1(fr) « Dictionnaire-Dikchenéro. Français-Patois/Patê-Franché », Fribôrg, Société cantonale des patoisans fribourgeois, 2013, p. 56, 408 et pués 775.
  5. (fr) « Gllossèro des patouès de la Suisse romanda », Nôchâtél, 1924-2018, vol. I, p. 311. Liére en legne : ​ALPAGE, alpādzo.
  6. (fr) Frèderic Dubôf, « Patois vaudois : Dictionnaire », èdicion reviua et complètâye, Ôron-la-Vela, Associacion vôdouèsa des amis du patouès, 2006, p. 19 et pués 262.
  7. Enqu’houé ècrit Lui profonde sus la cârta g·eografice de Suisse; vêre dedens (fr) « Gllossèro des patouès de la Suisse romanda », Nôchâtél, 1924-2018, vol. I, p. 312. Liére en legne : ALPE, alpa ; ALPES, alpè.
  8. Mont de l'Arpille 2085 m, sus le séto vouèbe du Clube arpenc suisso.
  9. Paul Zinsli: Ortsnamen. Strukturen und Schichten in den Siedlungs- und Flurnamen der deutschen Schweiz. 1975, p. 30.