Mognenens

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Çl’articllo est ècrit en arpetan dombisto / ORB lârge. Lo blâson de la Domba


La mèrie[V 1] de Mognenens.

Mognenens[N 1] [mɔ.ɲə.ˈnɛ̃][1],[2],[3],[4],[5],[6],[V 2] (Mogneneins en francês) est na comena francêsa pués[V 3] arpetanna[V 4] de la Domba, que sè trôve dens lo dèpartament de l’En en règ·ion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes. Fât partia du suer urben de Leyon[V 5].

Los habitents du velâjo s’apèlont niom encognu[V 6],[3].

Patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes pués rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Ècrivont « Monyenin » en CFLL dombista.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. « mèrie » f est lo mot dombisto por « mêson comena » f.
  2. Varianta dombista de « solament » adv.
    Varianta dombista de « noms » mpl.
  3. « pués » conj est lo mot dombisto por « et » conj pués « et pués » loc conj.
  4. Varianta dombista de « arpetana » a f.
  5. Varianta dombista de « sôl » m.
    Varianta dombista de « Liyon ».
  6. Varianta dombista de « nom » m.
  7. Varianta dombista de « Flloriô ».

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Prononciacion en arpetan dombisto du pouent « 18. Mognenens » de l’ALLy retranscrita d’aprés la nôrma AFE.
  2. 2,02,1  et 2,2(fr) Èdouârd Felipon, « Dictionnaire topographique du département de l’Ain comprenant les noms de lieu anciens et modernes », Paris, Imprimerie nationale, 1911, p. 262 (pués 150-151, 175-176, ’lament por los nioms « Le Deau » pués « Fleurieux »).
  3. 3,0  et 3,1(fr) « Grande encyclopédie de l’Ain - Histoire des communes de l’Ain. La Dombes », Le Cotél, Horvath, 1983, p. 357-358.
  4. (fr) « Vie quotidienne en Dombes. Glossaire du patois dombiste », Bôrg, Musée des Pays de l’Ain, “Patrimoine de la Dombes”, 1993, p. XV, 186 [→ monyon] pués 214 [→ shazhonyezhi].
  5. (fr) Domenico Stich, « Francoprovençal. Proposition d’une orthographe supra-dialectale standardisée » [PDF], Tèsa de doctorat, Univèrsitât Paris-Sorbona, 2001, p. 948-949.
  6. 6,0  et 6,1(fr) Henry Suter, « Mogneneins » pués « Flérier, Fleurier, Fleurieux, Fleyriat, Flies », dedens Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sus lo seto henrysuter.ch, 2000-2009 (viu lo 4 d’avril 2021).