Gôrges de la Rousa

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.

Gôrges de la Reviére

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan romand / ORB lârge. L’armoueria de la Suisse


Pâge d’éde sus l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Rousa.
Lo pont du Sôt de Broc, dedens les gôrges de la Rousa.

Les gôrges de la Rousa (les gorges de l’Areuse en francês) — que diont en doux-três patouès locâls asse-ben les gôrges de la Reviére — sont yena[V 1] des[V 2] ples remarcâbles croses dedens lo massis du Jura, que sè trôvont entre-mié Nêrégoue, un velagèt de la comuna[V 3] de Vâl-Travèrs, et Bouédri dedens lo canton de Nôchâtél en Suisse.

Des dârds[V 4], des croses avouéc un’égoue[V 5] fôla et pués de petiôts lècs sont visiblos dedens les gôrges. Lé[V 6] at asse-ben de bârmes dens la règ·ion, que lo Crox-du-Van est pas tot luen.

G·eografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

La Rousa[1] prend sa sôrsa dedens la cllusa de Sent-Sulpis dedens la comena Vâl-Travèrs, et puès s’enfonce près lo velâjo Nêrégoue dedens les gôrges provondes de prés de 10 kilomètros de longior. Près Cort-Alyôd, la Rousa sè jete dedens lo lèc de Nôchâtél.

La valâya des gôrges copa la chêna de montagnes avouèc lo Sot-le-Mont et les Trablètes a bise et la montagne de Bouédri et la Grant-Ècrena u mié-jorn.

Ensemblo avouéc lo Crox-du-Van,[2] monument naturâl formâ per l’èrosion, les gôrges de la Rousa sont enscrits, dês 1977, sus la liste des payisâjos suisses d’emportance nacionâla. La montagne et les gôrges formont una resèrva naturèla du canton de Nôchâtél.

Histouère[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

La rota de la vela de Nôchâtél vèrs la vâl Travèrs et la France prend lo passâjo de cetes gôrges, et asse-ben la legne de chemin de fèr «Franco-Suisse» uvèrta en 1860 de Bèrna et Nôchâtél vèrs Pontarliér en France. A la sortie des gôrges sè trôve lo pont-viaduc du chemin de fèr du pièd du Jura (Nôchâtél-Invèrdon).

En 1874, Fritz Berthoud de Nôchâtél comence la construccion d’un chemin a l’endrêt de gôrg des Brayes. Fondâye lo 4 de novembro 1886, la «Sociètât des chemins des gôrges de la Rousa» at, entre-mié Nêrégoue et Bouédri, enstalâ des chemins et ponts dedens les gôrges, que la veriê a pied est un pouent fôrt du tourismo nôchâtélês et jurassien – avouéc lo Crox-du-Van.

Sus la natura et des chemins des gôrges, l’ègziste una iconografia artistica et touristica abondanta.

L’égoua de la Rousa est, dedens cete valâya, partiâlament mes en serviço, a l’éde de barâjos et égoueduits, de doux-três usines hidroèlèctriques[3] et pués betâye avouéc des canâls a la vela de N’châtél et ôtres comenes du quenton.

La legne de chemin de fèr dedens les gôrges de la Rousa.

Vêre asse-ben[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • Frédéric Cuche, Nature du Canton de Neuchâtel, 1998.
  • Dubois Auguste, Les Gorges de l’Areuse et le Creux du Van, Nôchâtél 1902.
  • Ernest Duscher, Réserves naturelles neuchâteloises 2. Le Creux-du-Van (Gorges de l’Areuse), 1984.

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lo logô de Commons
Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ sus les gôrges de la Rousa.

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Varianta romanda [ˈjə.na] de « yona » pron endèf f.
  2. Varianta romanda [de] de « de les » art fpl.
  3. Varianta romanda [ku.ˈmuː.na] de « comena » f.
  4. « dârds » [daːr] mpl est la parola romanda por « cascâdes » fpl.
  5. Varianta romanda [ˈi.ɡjə, ˈi.və, ˈi.vwə] de « égoua » f.
  6. «  » [le] adv est la parola romanda por « y » adv.

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Dubois Auguste, L'Areuse ou la Reuse: recherches sur l'orthographie de ce nom, dedens : Bulletin de la Société neuchâteloise de géographie, t. 20, 1909-1910, p. 157-193.
  2. Frédéric Montandon, Étude de toponymie alpine. De l’origine indo-européenne des noms de montagnes, dedens : Le Globe. Revue genevoise de géographie, vol. 68, no 1,‎ 1929.
  3. Boudry NE Usine électrique des Clées Gorges de l'Areuse, sus muehlenkalender.ch