Chemin de fèr

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Pâge d’éde sur l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Chemin et pués Chemin de fèr.
TGV Thalys en provegnence de Brussèla et d’Amstèrdame en gâra de Chambèri.

Lo chemin de fèr [tsə.ˈmĩ də fɛr][Nota 1],[1],[2],[3] est un sistèmo de transpôrt guidâ que sèrvét u dèplacement avouéc des trens de gens et de marchandies. Sè compôse d’un’enfrastructura spècialisâye, d’artimbales roulantes et de procèdures d’èxplouètacion que fant lo més sovent vegnir l’homo, quand ben dens lo câs des mètrôs ôtomaticos cel’entèrvencion sè limite en temps normal a de la gouârda.

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Rogiér Virèt - « Dikchonéro Fransé - Savoyâ - Dictionnaire Français - Savoyard » [PDF], 7éma èdicion reviua et ôgmentâye, 2019, p. 688.
  2. (fr) « Dictionnaire-Dikchenéro. Français-Patois/Patê-Franché », Fribôrg, Société cantonale des patoisans fribourgeois, 2013, p. 104 et pués 972.
  3. (fr) « Gllossèro des patouès de la Suisse romanda », N’châtél, 1924-2018, vol. III, p. 479. Liére en legne : Chemin.