Châtenê (Domba)

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Çt’articllo est ècrit en arpetan dombisto / ORB lârge. Lo blâson de la Domba


Pâge d’éde sus l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Châtenê.
La mèrie[V 1] de Châtenê.

Châtenê[N 1] [θo.tə.ˈna][N 2],[1],[2],[3],[4],[5],[6],[V 2] (Châtenay [ʃa.tə.nɛ] en francês) est na comena francêsa pués[V 3] arpetanna[V 4] de la Domba, que sè trôve dens lo dèpartament de l’En en règ·ion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes. Fât partia du suer urben de Leyon[V 5].

Los habitents du velâjo s’apèlont los Châtenouès [lu θo.tə.ˈnwa] pués les Châtenouèses [lɛ θo.tə.ˈnwaː.zɛ][7],[4].

Patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • los réstos de la vielya[V 6] comanderie de les Fôlyes[1], fondâ[V 7] u XIIIémo siècllo per los hopetaliérs[V 8] de Sent-Jian-de-Jèrusalêm[V 9] ;
  • lo châtiô de Biârd[V 10],[1], bâti donc ben[V 11] rebâti per Gllôdo Bèrgiér vers 1378 ;
  • lo châtiô de Montchamp ;
  • l’égllése Sent-Pierro[V 12].

Notes pués rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Ècrivont « Shôtena » donc ben « Shotena » en CFLL dombista.
  2. Prononçont étot [θɔ.tə.ˈna] en ôtros patouès dombistos.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. « mèrie » f est lo mot dombisto por « mêson comena » f.
  2. Varianta dombista de « solament » adv.
    Varianta dombista de « noms » mpl.
  3. « pués » conj est lo mot dombisto por « et » conj pués « et pués » loc conj.
  4. Varianta dombista de « arpetana » a f.
  5. Varianta dombista de « sôl » m.
    Varianta dombista de « Liyon ».
  6. Varianta dombista de « vielye » a f.
  7. Varianta dombista de « fondâye » pp f.
  8. Varianta dombista de « hèpetaliérs » mpl.
  9. Varianta dombista de « Sant-Jian-de-Jèrusalêm » m.
  10. Varianta dombista de « châtél » m.
  11. « donc ben » loc conj est lo parlament dombisto por « ou » conj pués « ou ben » loc conj.
  12. Varianta dombista de « Sant-Pierro » m.

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. 1,01,1  et 1,2(fr) Èdouârd Felipon, « Dictionnaire topographique du département de l’Ain comprenant les noms de lieu anciens et modernes », Paris, Imprimerie nationale, 1911, p. 103 (pués 42, 173-174, ’lament por los nioms « Biard » pués « Les Feuillées »).
  2. (fr) Wilhelm Egloff, « Le paysan dombiste », Paris, Droz, 1937, p. 117.
  3. (fr) « Grande encyclopédie de l’Ain - Histoire des communes de l’Ain. La Dombes », Le Cotél, Horvath, 1983, p. 138-140.
  4. 4,0  et 4,1(fr) Domenico Stich, « Francoprovençal. Proposition d’une orthographe supra-dialectale standardisée » [PDF], Tèsa de doctorat, Univèrsitât Paris-Sorbona, 2001, p. 554 pués 948-949.
  5. (fr) Domenico Stich, « Dictionnaire francoprovençal-français et français-francoprovençal », Tonon, Le Carré, 2003, p. 164 pués 396.
  6. (fr) Henry Suter, « Chatagne, Châtagne, ..., Chaté, Châtenay, ..., Chautagne », dedens Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sus lo seto henrysuter.ch, 2000-2009 (viu lo 10 d’octobro 2020).
  7. (fr) « Vie quotidienne en Dombes. Glossaire du patois dombiste », Bôrg, Musée des Pays de l’Ain, “Patrimoine de la Dombes”, 1993, p. 1, 178 pués 231.