Tasson

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Meles meles • Chin-tasson, Chin-tês, Tês-chin, Blèrô, Blèrél

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Pâge d’éde sus l’homonimia Por les ôtres èspèces de tassons, vêde Tasson (bétye). Por los articllos homonimos, vêde Tasson (homonimia).

Lo tasson[N 1],[1] pôrte lo nom scientifico Meles meles. Diont asse-ben lo chin-tasson[1], lo chin-tês ou ben lo tês-chin dens les montagnes du sêr du Forês, lo blèrô[1] en doux-três endrêts du Liyonês, na granta partia du Biôjolês, du Rouanês levantenc, du Jarês et de la Comtât arpetana et pués lo blèrél[N 2] a Sant-Etiève. O est la seconda més grôssa èspèce de Mustèlidos d’Eropa aprés lo golu Gulo gulo. Trapu et bassèt, pôt avengiér 70 cm de long (90 cm avouéc la cova, que mesere a pou prés 20 cm), por 25 a 30 cm u garrot et tant qu’a na vengtêna de kilogramos (12 kg en moyena[2]).

Meles meles at 34 dents. Des côps, presente un mâltru petit-martél dèrriér les dents-de-l’uely[3].

Il est brâvament recognessâblo per les bendes longitudinâles nêres que pôrte dessus son morro blanc. Cél tasson vit possiblament dens quâsi tota l’Eropa et pués na granta partia de la bise de l’Asia centrâla et de Bise, u mié-jorn du cèrcllo polèro (tant qu’a 2 000 m de hiôt en France).

O est na bétye tèrralyosa, capâbla de bâtir de vâstes tânes « familiâles ».

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lo logô de Commons
Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ sus los tassons.

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Ècrivont avouéc lo têsson ou ben lo tâsson en grafia sarrâye d’aprés la prononciacion locâla.
  2. Lo plurâl est « los blèrôs » en patouès gagâs.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. 1,01,1  et 1,2(frp) Nicolas Gey, « Los noms de les bétyes en arpitan », Sié, Arpitania, 2015, p. 24.
  2. (fr)[PDF]France Nature Environnement, « Le blaireau et l’homme : Pour une cohabitation pacifique » [arch·ives], (viu lo 10 de mê 2014).
  3. (fr) « Le Blaireau », dessus ecologie.nature.free.fr (viu lo 19 de fevriér 2019).