Sent-Savéthro

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo ’l est ècrit en arpetan friborgês / ORB lârge. Les armôries du quenton de Fribôrg


Dêt pas étre prês por Sant-Savétro.
Viuva[V 1] du mothiér[V 2] Sent-Savéthro[V 3] du velâjo homonimo.

Sent-Savéthro[N 1],[1],[2],[3],[4],[5] [ʃɛ̃ ʃa.ˈviː.θro][5] (Acutâde en patês)[V 4] (St. Silvester en alemand, Santifaschtùs [ˌsɑn.tɪ.ˈfɑʃ.tʊs][3] ou ben adés contre le comencement du XXémo siècllo Santifaschtels [ˌsɑn.tɪ.ˈfɑʃ.tɫ̩s][6] en singenês, Saint-Sylvestre en francês) ’l est na localitât et pués na comuna[V 5] suissèssa[V 6] du quenton de Fribôrg, que sè trôve dens le district de la Singena.

Les habitents du velâjo sont a nom[V 7] encognu.

G·eografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

La comuna sè trôve a riva des[V 8] Ârpes friborgêses.

Toponimia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Son nom vint du pape Savéthro Iér.

Lengoua[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Les gens de Sent-Savéthro devesont[V 9] lo singenês.

Patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • le mothiér Sent-Savéthro.

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Ècrivont « Chin-Chavithro » en grafia friborgêse.
    Des côps, s’emplèye la fôrma Sent-Savétro en grafia lârge.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Varianta friborgêse de « viua » f.
  2. « mothiér » m ’l est le mot friborgês por « égllése » f.
  3. Varianta friborgêse de « Sent-Savétro » ou « Sant-Savétro » m.
  4. Varianta friborgêse de « acutâd » 2nda pèrs du pl du pres de l’endic du v « acutar ».
    Varianta friborgêse de « patouès » m.
  5. Varianta friborgêse de « comena » f.
  6. Varianta friborgêse de « suissa » a f.
  7. « étre a nom » v ’l est le parlament friborgês por « s’apelar » v.
  8. Varianta friborgêse de « de les » art fpl.
  9. « devesar » v ’l est le parlament friborgês por « prègiér » ou « parlar » v.

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Domenico Stich, « Francoprovençal. Proposition d’une orthographe supra-dialectale standardisée » [PDF], Tèsa de doctorat, Univèrsitât Paris-Sorbona, 2001, p. 505.
  2. (fr) Domenico Stich, « Dictionnaire francoprovençal-français et français-francoprovençal », Tonon, Le Carré, 2003, p. 175 et pués 406.
  3. 3,0  et 3,1(de), (fr), (it) Andres Kristol, « Lexikon der schweizerischen Gemeindenamen (LSG). Dictionnaire toponymique des communes suisses (DTS). Dizionario toponomastico dei comuni svizzeri (DTS) », Frauenfeld, Huber, Losena, Payot, 2005, p. 794.
  4. (fr) « Saint-Sylvestre » sus lo Dictionnaire historique de la Suisse en legne, vèrsion du .
  5. 5,0  et 5,1(fr) « Dictionnaire-Dikchenéro. Français-Patois/Patê-Franché », Fribôrg, Société cantonale des patoisans fribourgeois, 2013, p. 332 et pués 488.
  6. (de) Karl Stucki, « Die Mundart von Jaun im Kanton Freiburg. Lautlehre und Flexion » (= Beiträge zur Schweizerdeutschen Grammatik X), Frauenfeld, Huber, 1917. Liére en legne.