Sèrvan

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Lo Sèrvan et un bolèt.

Lo Sèrvan ou ben lo Farfadèt est una petita crèatura homana lègendèra.

Etimologia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • Sèrvan vint du latin Silvanus, cen que vôt dére « Divinitât des Bouesc » ou « Diô de la Jor ». La prononciacion la més comena en Savouè et dens la Suisse romanda 'l est [sar'vã], mas locâlament diont asse-ben [star'vã] en Flemèt et Megéva ou [kœr'vã] en Samouens.[1]
  • Farfadèt 'l est lo niom que balyont dens quârques cârros de la Vâl d’Aoûta. Il vint du bas-latin Far (« sarvâjo ») et Fadet (« faye »). La prononciacion vâldotêna la més comena est [fa:r'fadɛ].[2]

Lo Sèrvan dens d'ôtres lengoues[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Dens los Payis-Bâs et les Flandres diont Kabouters, en Escandinavia Nisse, en Granta-Bretanye brownies, hobgoblins ou ben pixies, en Alemanye prègiont de Kobolden et pués en Russie Domovoj. De més, y at oncora bien d'ôtres nioms dens d'ôtres lengoues.

Notes et rèfèrences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) VIRET, R. (2006) Dictionnaire Français – Savoyard. Résultat sur le terme « Lutin »: A1) Sarvan(t) / Servan(t) / Servein, génie // esprit ~ follet, lutin familier qui s'amuse à faire des farces. P.1032
  2. (fr) CHENAL, A. & VAUTHERIN, R. (1968) Nouveau dictionnaire de patois valdôtain. Résultat sur le terme « Farfardèt »: s.m. Nom que l'on donne en certaines zones de la Vallée d'Aoste à une sorte de lutin, familier et malicieux. P.??