Matèmatiques

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Rêsonement matèmatico sur un tablô.

Les matèmatiques (ou la matèmatica) sont un ensemblo de cognessences abstrètes rèsultant de rêsonements logicos aplicâs a des objèts plusiors tâls que los ensemblos matèmaticos, los nombros, les fôrmes, les modèlos, les transformacions geomètrica, etc. ; et pués ux relacions et opèracions matèmatiques qu'ègzistont entre cetos objèts. Els sont asse lo bien de rechèrche dèvelopant cetes cognessences, et pués la disciplina que los ensègne.

Els possèdont plusiors branches tâles que : l'aritmètica, l'algèbra, l'analise, la geomètrie, la logica matèmatica, les probabilitâts, etc. Il ègziste asse-ben una cèrtêna sèparacion entre les matèmatiques pures et les matèmatiques aplicâs.

Les matèmatiques sè distingont des ôtres sciences per un rapôrt particuliér u rèèl omnibus l'obsèrvacion et l'èxpèrience ne s'y pôrtont pas sur des objèts fesicos ; les matèmatiques sont pas una science empirica. Els sont de natura a chavon entèlèctuèla, fondâyes sur des axiomos dècllarâs verés ou sur des axiomos por un temps admetu. Cetos-ce en constituont los fondements et dèpendont donc de gins d'ôtra proposicion. Un ènonciê matèmatico – apelâ en gènèral, aprés étre validâ, tèorèmo, proposicion, lèmo, fêt, squolia ou corolèro – est considèrâ coma valido quand lo discors formèl qu'ètablét sa veretât rèspècte un cèrtin bâti rêsonâblo apelâye dèmonstracion. Un ènonciê qu'at pas oncor étâ l'objèt d'una dèmonstracion mas qu'est tot-un considèrâ coma admetu est apelâ suposicion.

Ben que los rèsultats matèmaticos seyont des veretâts purament formèles, ils trôvont des aplicacions dens les ôtres sciences et dens difèrents biens de la tècnica. O est d'ense qu'Egène Vignèr dècllâre que la « dèrêsonâbla èficacitât des matèmatiques dens les sciences de la natura est una chousa quâsi mistèriosa ».[1][2]

Rèfèrences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Max Tegmark (trad. Benoît Clenet), (fr) Notre univers mathématique : En quête de la nature ultime du Réel, Ekho, 2018 (EAN 978-2-10-077981-9), p. 569-570
  2. (en) E. Wigner, « The Unreasonable Effectiveness of Mathematics in the Natural Sciences (en) », Commun. Pure Appl. Math., vol. 13, no 1,‎ 1960, p. 1-14