Hygrophorus marzuolus

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Higroforo de mârs, Mârjolu

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


L’higroforo de mârs ou ben lo mârjolu (Hygrophorus marzuolus) est un champegnon basidiomicèto de la famelye de les higroforacès.

O est n’èspèce que pousse dês lo mês de fevriér tant qu’u comencement du mês de mê, d’aprés l’endrêt yô que sè trôve – més d’hora dedens la plana, més târd dens la montagne. Cél champegnon est en grôs més abondent en mârs, de yô que vint lo nom de l’èspèce.

Dèscripcion[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lo chapél, que pôt meserar tant qu’a 15 cm (sovent vers los 5−10 cm), est bègo pués uvèrt avouéc na mârge ondulâye. Il est porpu, na miéta pegient et pués de color gris sombro a quâsi nêr.

Les lames, que vant d’avâl sus la chamba, sont èpèsses, ècartâyes et blanches pués un pou grises.

La chamba est pletout ragota (tant qu’a 8 × 3 cm) et pués vint quâsi sombra coment lo chapél.

La porpa est prod fèrma dedens la chamba. El est blanche pués vegnent més ou muens grisa et el at quâsi gins de fllâr ni gôt (mas el est franc bôna quand couéta !).

Èspèces prôches[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

O est quâsi empossiblo de confondre cél champegnon avouéc un ôtro, puésque los higroforos que lui ressemblont més poussont tôs d’ôton. Sont rârs mas étot mejâblos.

Cârro et distribucion[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Na petiôta tropa de mârjolus dens la moça.

Cél champegnon pousse en petiôtes tropes, sovent dens la moça, surtot desot los âbros a darzons - vouargnos et pèces – mas asse-ben los fos dedens les jors calquères. Aparêt en fin d’hivèrn tant qu’en forél. Ils ant tot pariér ja trovâ de mârjolus en dècembro, mas cen est n’èxcèpcion. Sè trôve surtot en Amèrica de Bise ponantenche, en Africa de Bise et pués en Eropa. Des spècialistos hèlvèticos diont que lo mârjolu est n’èspèce en reculâ[1]. Pas muens cel’èspèce est adés prod comena en Savouè, en Dârfenât et pués dens lo Jura, cen qu’empache pas de la rècortar avouéc moderacion.

Mejabilitât[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Los mârjolus s’aprèstont coment los ôtros champegnons, per ègzemplo en pélâ, risot... Pôvont conselyér de fâre na dobla couésson : los fant couére tôs solèts dedens na cace, vouedont lor égoua et pués los aprèstont avouéc la résta du plat. Cen est veré por quâsi tôs los champegnons, d’ense sont més santâblos. Portant doux-três gouârdont l’égoua por l’apondre a un bolyon.

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) « Liste Rouge des espèces menacées en Suisse: Champignons supérieurs - Office fédéral de l’environnement OFEV », dessus www.bafu.admin.ch, (viu lo 17 de mârs 2021).