Hèctor Bèrlyo

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Hèctor Bèrlyo (ou Hèctor Bèrcllo, en francês Berlioz) est un composior, mêtro d'orquèstro, criticor musical et ècriven francês arpetan, nèssu lo 11 de dècembro 1803 a la Couta-Sant-André (Isera) et môrt lo 8 de mârs 1869 a Paris.

Hèctor Bèrlyo
Dèscripcion de cel’émâge, tot pariér comentâye ce-aprés

Litografie de Charles Baugniet (1851)

Balyês cllâfs
Nèssence 11 Décembre 1803
La Couta-Sant-André
Môrt 8 de mârs 1869 (a 65 ans)
Paris
Activitât principâla Composior
Activitâts rapondues Mêtro d'orquèstro, Critica musical, Ècriven
Genro musicâl Musica Romantica

Repregnent, imèdiatament aprés Beethoven, la fôrma sinfonica crèâye per Haydn, Berlioz la renovele en provondior per lo biès de la sinfonie a programe (Sinfonie fantastica), de la "sinfonia concertante" (Harold en Italie) et en crèant la « sinfonie dramatica » (Romèo et Julièta).

L'èchèque de « Benvenuto Cellini » lui cllôt les pôrtes de l'Opèra de Paris, en 1838. Adonc, l'opèra-comico « Béatrice et Bénédict » est crèâ a Baden-Baden en 1862, et son patron-d'ôvra chèf-d’ôvra lirico, « Los Trôyens », ne cognêt qu'una crèacion parcièla a l'Opèra-Comico, en 1863. Berlioz envente los genros du «monodrame lirico », avouéc Lélio ou lo Retôrn a la via, de la « lègenda dramatica », avouéc La Danacion de Faust, et de la « trilogie sacrâ », avouéc L'Enfance du Crist, ôvres imaginâyes por lo concèrt, entre l'opèra et l'oratorio.

Fasent sovent recllam a des nombros considèrâblos dens sa musica sinfonica (Sinfonie funèbra et trionfanta), religiosa (Requiem, Te Deum) et corala (L'Empèriala et Vox populi por doblo cor, Sara la baigneuse por triplo cor), Berlioz organise d'importants concèrts publicos et crèe lo concèpt de fèstival. Enfin, avouéc La Captive et le cycle des Nuits d'été, il crèe lo genro de la mèlodie avouéc orquèstro, que sè dèvelope asse ben en France — yô s'ilustront spècialament Duparc, Chausson, Ravel et André Jolivet — qu'a l'ètrangiér, avouéc los cicllos de Wagner, Mahler, Berg, Schönberg, Richard Strauss et Benjamin Britten.

Tojorn en dificultâts financiéres, lo composior entreprend de presentar lui-mémo sa musica pendent vâstes tornâs de concèrts en Alemagne, en Eropa centrâla et tant qu'en Russie, yô sa musica est ben reçua. Avouéc son ami Franz Liszt, Berlioz est a l'origina des grants mouvements nacionalistos musicals de la fin du XIXémo sièclo et du XXémo sièclo, russos (de la Benda des Cinq tant qu'a Stravinski et Prokofièv), tchèques (de Dvořák a Janáček) et hongrouès (tant qu'a Bartók et Kodály).

Recognessu de son vivent coment un mêtre de l'orquèstracion et un mêtro d'orquèstro inovant, Berlioz publeye, en 1844, son Trètâ d'enstrumentacion et d'orquèstracion, qu'enspire de nombrox composiors et demôre un modèlo por los ovrâjos trètant du mémo sujèt u XXémo sièclo, d’ense celos de Rimski-Korsakov et de Charles Koechlin.

Èminent reprèsentant du romantismo eropèen, Berlioz sè considèrâve lui-mémo coment un composior classico, pregnent coment modèlos Gluck, Beethoven et Weber. Sa musica at grant-temps étâ l'objèt de controvèrses ou de malentendus, surtot en France. O est en partia por los dissipar que Berlioz entreprend la rèdaccion de ses Mèmouères, en 1849, et rassemble cèrtins de sos articllos et novèles, dens des ovrâjos ux titros volontiér humoristicos (Les Soirées de l'orchestre, Les Grotesques de la musique, À travers chants).

Fôt portant atendre les cèlèbracions du centenèro de sa môrt (1969) et du second centenèro de sa nèssance (2003) por que la valor artistica et l'importance de son ôvra, et pués son rolo dètèrmenant dens l'histouère de la musica, seyont enfin recognessus, surtot dens son payis natâl, et que lo tot de ses particions majores sêt encartâye enregistrâye.[1][2]

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lo logô de Commons
Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ sus Hèctor Bèrlyo.
  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Hector_Berlioz
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Hector_Berlioz#Notes_et_r%C3%A9f%C3%A9rences

Catégorie:Wikipédia:Article biographiqueCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et artsCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et artsCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et artsCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et artsCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et artsCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et artsCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et artsCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/EntreprisesCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et artsCatégorie:Portail:Biographie/Articles liés/Culture et arts