André Frossard

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


André Frossard ( nèssu lo 14 de janviér 1915 a Saint-Maurice-Colombier, dèpartament du Dubs; môrt lo 2 de fevriér 1995 a Versailles ) fut un ârtisto et jornâlisto francês.

Son pâre, Ludovic-Oscar Frossard, ére yon des fondators du Parti comunisto francês.

Membro de la Rèsistence francèse, pendant la Seconda Guèrra mondiâla, André Frossard fut arèstâ per la Gestapo de Liyon, lo 10 de dècembro 1943.

Honors[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • Lèg·ion d’honor
  • Crouèx de guèrra 1939–1945
  • Mèdalye de la Rèsistence francèse
  • Citoyen d’honor de la vela Ravenna
  • Ôrdre èquestre de Pio IX
  • Prix Mémouère de la Shoah 1990
  • Il est élu membro de l’Acadèmia de France lo 18 de jouin 1987.

Ôvres[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • La Maison des otages, 1946
  • Le Sel de la terre, les grands ordres religieux, 1954
  • Histoire paradoxale de la IVe République, 11954
  • Dieu existe, je L’ai rencontré, 1969
  • La France en général, 1975
  • N’oubliez pas l’amour, la Passion de Maximilien Kolbe, 1987