Victor Tissot

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Victor Tissot ( nèssu lo 14 d’oût 1844 a Fribôrg – môrt lo 6 de j·ulyèt 1917 a Paris) ère un ècriven et jornâlisto suisso et arpetan del quenton de Fribôrg.

A Paris, il collabore a la rèdaccion du diccionéro «Larousse». Dês 1867 vint professor de l’écoula Thudichum, a Geneva, et pués rèdactor de la Gazette de Lausanne. A Paris, dirige l’Almananch Hachette. Il ècrit doux-três romans.

Pués, il habite en vela de Gruviéres. Ses colleccions éront la bâsa por la fondacion du Musê gruvièren.

Ôvres[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • Essai sur les Beaux-arts en Suisse, 1869
  • Vienne et la vie viennoise, 1879
  • Voyage au pays des Tziganes, 1880
  • La Russie et les Russes. Kiev et Moscou, 1884
  • De Paris à Berlin - Mes vacances en Allemagne, 1886
  • La Suisse inconnue, 1888

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • Serge Rossier, « Victor Tissot (1844-1917) : Un homme d’affaires littéraires », dedens : Cahiers du Musée gruérien. Revue d’histoire régionale, Bulle, Société des amis du Musée gruérien, no 9 « Le Musée Gruérien »,‎ 2009, p. 31-48.
  • Sylvie Savary, « Un flamboyant écrivain-voyageur à l'origine du musée gruérien », dedens : Passé simple, no 59,‎ novembre 2020, p. 23-25.