Sacort

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan romand / ORB lârge. Les armôries de la Suisse


Viuva[V 1] drèciêe en l’êr de Sacort en 1953.

Sacort[1],[2] [sa.ˈku][N 1],[3] (Saicourt en francês, Saîcouét[4] [sɛː.ˈku][1] en comtês) est na comuna[V 2] suissèssa[V 3] et comtêsa du quenton de Bèrna, que sè trôve dens l’arriondâjo administratif du Jura bèrnês[V 4].

Les[V 5] habitents du velâjo sont a nom[V 6] encognu.

Populacion et sociètât[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lengoues[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Cultura locâla et patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Hèraldica[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lo blâson de Sacort.

Patrimouèno[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Prononçont asse-ben [ʃa.ˈkwa] en ôtros patouès arpetans.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Varianta romanda de « viua » f.
  2. Varianta romanda de « comena » f.
  3. Varianta romanda de « suissa » a f.
  4. « arriondâjo » m est la parola romanda por « arrondissement » m.
  5. Varianta romanda de « los » art mpl.
  6. « étre a nom » v est lo parlament romand por « s’apelar » v.

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. 1,0  et 1,1(de), (fr), (it) Andres Kristol, « Lexikon der schweizerischen Gemeindenamen (LSG). Dictionnaire toponymique des communes suisses (DTS). Dizionario toponomastico dei comuni svizzeri (DTS) », Frauenfeld, Huber, Losena, Payot, 2005, p. 780.
  2. (fr) Henry Suter, « Saicourt », dedens Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sus lo seto henrysuter.ch, 2000-2009 (viu lo 24 de janviér 2021).
  3. (fr) « Dictionnaire-Dikchenéro. Français-Patois/Patê-Franché », Fribôrg, Société cantonale des patoisans fribourgeois, 2013, p. 123 [→ cour : koua] et pués 330-335 [→ sa- : cha-].
  4. (fr) Simon Vatré, « Glossaire des patois de l’Ajoie et des régions avoisinantes », Motiér, Société jurassienne d’émulation, 1986, p. 210 Liére en legne.