Mouvament Arpitania

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
(Redirigiê dês Mouvament Arpetania)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Movament Harpeitanya

B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Mouvament Arpitania
Émâge ilustrativa de l’articllo Mouvament Arpitania
Logô oficièl
Presentacion
Fondacion 1970
Tèrritouèro Lo drapél de l’Arpetania Arpetania
Fin Na més granta endèpendence possiblo por na règ·ion etnica Arpetania.
Idèologia Nacionalismo de gôcho, Arpetanismo
Colors nêr, blanc, rojo

Lo Mouvament Arpitania, ôtros côps ècrit coment Movament Harpeitanya, dèsigne l'ensemblo des mouvements politicos francês, italien et suisso que recllamont l'ègzistence d'una identitât arpetana et d'Arpetania et/ou que dèfendont la lengoua et la cultura arpetana. De facto, lo Mouvement arpetan s'est jamés transformâ en parti politico, il at donc jamés participâ ux èlèccions tant qu'ora. Lo politico Josèf Henriet est la figura de proa du mouvement depués los ans 1970, ben qu'il èye oficièlament dèmissionâ de son pôsto de lider politico en 1976.

L'histouère[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Contèxto historico[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Dens la rè·gion arpenche entre la valâ du et la valâ du Rôno, pendent la prèhistouère et l'antiquitât, a côsa du comèrço entèrior entre los poplos alpins, una veretâbla civilisacion alpina avouéc la méma lengoua, la méma cultura, la méma religion payèna et idem tècniques agricoles, d'ârmes et d'ârt est nèssua franc a châ pou. Ceta règion historica, culturèla, linguistica et ètnica at étâ apelâye Arpitania. Mémament aprés la romanisacion per los Romens et més târd per l'Égllése catolica romèna, los poplos d'Arpitania consèrvont a côsa de la lengoua arpetana dês pou de temps formâye et lo comèrço et los contactos entèriors ant adés una affinité linguistica et culturèla. Aprés que la règion èye étâ en granta partia ensemblo u Ducât de Savouè pués u Royômo de Sardègne pendent grant-temps, la règion ètnica Arpetania est houé divisâye entre la France, l'Italie et la Suisse.

L'origina du mouvement Arpetan[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

En 1970, l'Accion de Libèracion des Populacions Alpina at étâ crèâye, mielx cognessua sot l'abrèviacion ALPA. La ciba iniciala du mouvement ére de sèparar la règion de la Vâl d'Aousta de la Rèpublica italièna et d'unir tôs los poplos alpins de la règion per tradicion francèyanta u tôrn du Mont Blanc en un solèt Ètat alpin. L'ALPA pôt donc étre considèrâye coment la premiére ètapa vers un mouvement politico Arpetan.

U nivél eropèen, lo novél mouvement ALPA ére present a una confèrence entèrnacionâla a Louvain (Bèlgica) en septembro 1973. Difèrents mouvements érant reprèsentâs a ceti congrès, tôs lutant por una ôtonomie maximala des poplos et des règions d'Eropa, que l'ETA bâsca , l'IRAT d'Irlande du Nord , lo SNI sârdo , mas asse un mouvement modèsto de Roberto Gremmo , que venir lo mouvement Arnàssita Piemontêsa du Piemont. Ils ant discutâ cé de la réorientation de l'Union Eropèena, qu'a lor avis a l'època ére trop enfluenciêe per ses origines èconomiques, mèt trop l'accent sur la centralisacion et constitue d'ense una menace por les minoritâts ètniques et règionales en Eropa. Coment solucion altèrnativa, ils ant travalyê sur una proposicion por una Eropa fèdèrâla des règions ètniques. A Louvain, on at prês conscience que los habitants de la Vâl d'Aoûta, por des rêsons culturèles et historiques, sont ni a una ètnie francêsa, ni a l'italien, mas qu'ils ant lor-mémos lor prôpra identitât socio-culturèla que los reliye asse-ben ux ôtros poplos alpins des alentôrns. lo Mont Blanc, que la principâla caractèristica est la lengoua arpetana. Lo mouvement at ètabli una idèologie ètnica et at dècidâ de visiér pas més la minoritât francèyanta de la Vâl d’Aoûta, mas les pèrsones étent de la nacion Arpetan dens la province italièna. Aprés un congrès por ses prôpres circonscripcions a Gignôd , lo mouvement ALPA bâste la place en dècembro 1973 u novél mouvement Harpitanya Etnocrateka Libra (HEL).

Los ans 70 mouvementées en Vâl d'Aousta[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

lo chèf politico Pierre Daudry durent una confèrence de prèssa du Mouvement Arpetan en 1976.

En dècembro 1973, lo mouvement arpetan Harpitanya Etnocrateka Libra (HEL) at étâ fondâ a Gignôd. Lo lévro Harpeitanya d'Edur Kar de jouin 1972 at balyê ux membros la rêson, entre ôtres, de la fondacion d'un mouvement por la nacion arpetana. Lo mouvement s'adrèciêve surtot ux jouenos por los sotenors. Ils ant étâ un motor major du renovél politico et culturèl qu'at changiê la Vâl d'Aousta dens los ans 1970 . Lo mouvement ére surtot visiblo a travèrs la provocacion des ôtoritâts ètablies. Entre ôtros, lo mouvement Arpetan ére visiblament present avouéc des mèssâjos politicos côlâs sur los murs. Les rimmes ben cognessues du mouvement érant: Homo, sur de tèrra, Val d'Aohta Libra, Liberaxon (Libèracion) ou Ethnokratia (Ethnocracia). En tèrmenos de contenu, HEL sè prèocupâve surtot de trètar un mouél de problèmos socials adonc novéls. L'ortografa utilisâye per los membros du mouvement Arpetan por rebalyér lors variètâts Arpetan per ècrit at asse-ben étâ èxprès fête contraste avouéc lo francês et l'italien. Lo chouèx at étâ fêt d'utilisar des simbolos de l'alfabèt latin, qu'ant èxprès pas tojorn la méma valor dens l'alfabèt arpetan que dens l'alfabèt francês ou italien. Inovanta dens ceta altèrnativa, l'ortografa fonètica du mouvement arpetan, per ègzemplo, lo velar plosive sen vouèx [k] at étâ ècrit avouéc un K , la fricative glottale sen vouèx avouéc un H et la fricative poste-alvéolaire sen vouèx [ʃ] avouéc la lètra X, calcâye sur l'alfabèt bâsco.

La musica ére asse-ben un èlèment important de ceti mouvement por propagiér les idês arpetanes. En partia a côsa du chantor Luigi Fosson , mielx sot lo nom de scèna Luis de Jaryot, lo mouvement s'est fêt cognetre a côsa de de les chançons coment Trenta an d'otonomia (30 ans d'ôtonomie), La Tera (La Tèrra), La novela de Jan Kapon (La novèla de Jian Capon), Canson Droola (Chançon Drôla) atire asse-ben l'atencion sur un lârjo public. [3] Asse, por montrar qu'Arpetan ére pas una lengoua périmée du passâ, cèrtins tèxtos ant étâ traduits du Petit Lévro Rojo de Mao Zedong en 1964 . Il regardâve doux passâjos ben cognessus de De vos vegnon los idò jeuste? (De yô vegnont les idês justes? ) et De la prateka (De la pratica). Avouéc lo Parti Populero Harpitanya (Parti Populèro Arpetania), una branche politica règionala at èmèrgiê du mouvement Arpetan en 1976 que sè concentre surtot sur les pèrsones de lengoua arpetana dens la Vâl d'Aousta. Pas-muens, lo parti s'est pas presentâ ux èlèccions règionales de 1978 dens la Vâl d'Aousta. En 1977, lo KUHR, lo Klub Universiteiro Harpitan de Recerca (Clube Univèrsitèro Arpitan de Rechèrche) at étâ fondâ por los ètudiants vâldotens de l'Univèrsitât de Turin, mas at pas avu ben des succès.

Los ans 90 avouéc la Lega Nord[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Dês 1993, d'ancians membros du mouvement Arpetan ant comenciê una coopèracion aprovondia avouéc la Lega Nord , un parti séparatiste italien que volêt sèparar tot lo nord de l'Italie de la résta du payis et en fâre un Ètat endèpendent de Padanie . Por y avengiér, lo politico Umberto Bossi at envitâ tôs los mouvements séparatistes, y âs comprês lo mouvement Arpetan, a sè rassemblar dedens la Lega Nord. D'ense lo contremêtre Josèf Henriet est revenu a la politica en 1993 coment membra de la Lega Nord . Il vint prèsident de la Liga Valdotaine, la branche vâldotèna du parti. La Liga Valdotaine at d'ense avu la libèrtât de travalyér a novél sur lo projèt de la més granta endèpendence possibla por Arpitania , que coopèrerêt adonc avouéc la Padanie. Una colaboracion entèrnacionâla at asse-ben étâ rechèrchiêe avouéc la Liga Savoisienne , un mouvement séparatiste francês de la règion vesena de lengoua arpitanique de Savouè . Lo prèsident du parti savoyârd Patrice Avelye ére entèrèssiê, mas at pas osâ coopèrar avouéc la Liga Valdotaine a côsa de la rèputacion du populisto Lega Nord. Dens l'èlèccion parlementèra italièna 1996Henriet ére candidat a la Lega Nord dens la Vâl d'Aoûta, yô il at obtenu 9,67% des vouèx. Cen s'est recognessu ensufisent por reprèsentar la Vâl d'Aoûta u Sènat . Sot lo nom de Lega Nord - Val d'Aohta Libra (Liga du Nord - Valle d'Aosta endèpendent), lo parti colorâ d'Arpetan n'at remportâ que 3,39% des vouèx ux èlèccions règionales de 1998 dens la Vâl d'Aoûta , aprés què Henriet est entrâ dens lo parti. at prês sa retrèta coment prèsident et est réstâ secrètèro politico. L'idèologie arpitienne est réstâye partia entègranta du parti tant qu'en 2001, tant qu'a quand la Lega Nord prègne una posicion gzènofoba et Henriet sè retire.

Cèrtins mouvements ègzistont adés houé, mas mènont sovent una ègzistence dormanta. Dens la gôche radicâla , una branche arpitienne de la benda d'accion de l'Accion antifacciosa (AFA) at mémament chôd-temps en vitèsse dèpleyêe en France en 2010 , mas ceta benda ére pas regardâye per l'arpitanismo coment mouvement. [4] En dècembro 2013, una chârta politica at étâ discutâye a Susa dens lo Piemont per plusiors sot-groupos du Mouvement Arpetan. [5] En mê 2014, lo politicien Zeudi Zoso ére sur la lista des candidats de la Lega Nord por les èlèccions du Parlement eropèen de 2014 u nom de la branche vâldotèna du mouvement Arpetan . [6]Considèrant la rèputacion de la Lega Nord et sa colaboracion eropèèna avouéc lo Front nacionâl nacionalisto francês de Marine Le Pen, qu'at èxprimâ plusiors côps des opinions nègatives sur des sujèts tâls que lo règionalismo , lo fèdèralismo et la recognessence politica et culturèla des minoritâts ètniques et culturèles endigènes , Pas-muens, Zeudi Zoso at pas lo solas absolu de la comunôtât Arpetan por les èlèccions u Parlement eropèen. En avril 2014, la branche piemontêsa du mouvement Arpetan at mémament uvèrtament dèportâ a la candidatura de Zoso. Los membros savoyârds du mouvement Arpetan ant dècidâ de pas presentar lor prôpro candidat, mas de sotenir de maniére enformèla Laurent Blondaz du parti règionalisto R&PS, câr ceti parti modèsto at endicâ qu'il ére atachiê a la lengoua arpetana et ére asse-ben por lo ben d'una Erorègion Arpitania transnacionâla. [8] Dens la circonscripcion du nord-ouèst de l'Italie, la Lega Nord at reçu 11,71% des vouèx, bâstant gins d'èscabél por Zoso câr el ére pas placiêe prod hôt sur la lista des candidats por finalament sè qualifiar por un èscabél. Dens la circonscripcion du Sud-èst de la France, lo R&PS n'at obtenu que 0,75% (24 920 vouèx) des sufrâjos èxprimâs, cen que balye asse-ben pas de reprèsentant de la lengoua et de la cultura arpetanes u Parlement eropèen.

Documentèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

L'antropologo, ècriven et documentarista italièna Christiane Dunoyer (1972) at rèalisâ lo documentèro Harpitanya, la ferveur d'une idée en 2012. Avouéc ceti documentèro, Dunoyer at tentâ de balyér una émâge du mouvement Arpetan dens los ans 1970 et de la frapa de ceti mouvement sur la politica et la sociètât dens la Vâl d'Aoûta . En 2012, lo documentèro est sorti sur DVD , acompagnê d'un disco-ROM contegnent més d'enformacions et d'articllos de jornals. Lo documentèro at étâ montrâ por lo premiér côp lo 18 de fevriér 2012 a Ayâs . [10] A côsa du grant entèrèt por la Catalogne, la pèlicula at asse-ben étâ champâye un côp a Barcelona lo 30 de novembro 2012 .


Cet article est un sujet clé de la Wikipédia. Il existe en néerlandais: Merci de le traduire depuis cette langue afin de contribuer au développement de la Wikipédia.