Montèt (Gllânna)

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo ’l est ècrit en arpetan friborgês / ORB lârge. Les armôries du quenton de Fribôrg


Pâge d’éde sur l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Montèt.
Viuva[V 1] du velâjo de Montèt.

Montèt[N 1],[1],[2],[3],[4] [mɔ̃.ˈte][N 2],[3],[2] (Montet [mɔ̃.tɛ][2] en francês) ’l est na localitât et pués na comuna[V 2] suissèssa[V 3] et arpetanna[V 4] du quenton de Fribôrg, que sè trôve dens le district de la Gllânna[V 5].

Les habitents du velâjo sont a nom[V 6] encognu.

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Ècrivont « Montè » en grafia friborgêse.
  2. Prononçont asse-ben [mɔ̃.ˈtɛ] en patouès couècho.

Vocabulèro[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Varianta friborgêse de « viua » f.
  2. Varianta friborgêse de « comena » f.
  3. Varianta friborgêse de « suissa » a f.
  4. Varianta friborgêse de « arpetana » a f.
  5. Varianta friborgêse de « Gllâna » f.
  6. « étre a nom » v ’l est le parlament friborgês por « s’apelar » v.

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Domenico Stich, « Dictionnaire francoprovençal-français et français-francoprovençal », Tonon, Le Carré, 2003, p. 170 et pués 402.
  2. 2,02,1  et 2,2(de), (fr), (it) Andres Kristol, « Lexikon der schweizerischen Gemeindenamen (LSG). Dictionnaire toponymique des communes suisses (DTS). Dizionario toponomastico dei comuni svizzeri (DTS) », Frauenfeld, Huber, Losena, Payot, 2005, p. 609.
  3. 3,0  et 3,1(fr) « Dictionnaire-Dikchenéro. Français-Patois/Patê-Franché », Fribôrg, Société cantonale des patoisans fribourgeois, 2013, p. 250 et pués 775.
  4. (fr) Henry Suter, « Monta, ..., Montet, Montey, Monthey, ..., Mountet », dedens Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sus lo seto henrysuter.ch, 2000-2009 (viu lo 7 d’octobro 2020).