Jian de Vuatavela

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
B down.svg Cela pâge est ècrita en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


LA DRÔLA DE VIA DE L'ÂBÈ DE VUATAVELA (1660-1702)


Cognéde-vos la via plêna d'aventures de Jian de Vuatavela, en francês Jean de Watteville ? Il est un âbè de Bârma-les-Mouénos (Baume-les-Messieurs) que vivêt u XVII° sièclo. Sent-Simon nen at prègiê dens sos Mèmouères.
U comencement, Vuatavela est étâ sodârd. Dens la campagne du Milanês il ére mêtro de camp du règiment de Borgogne. Ique il at tuâ pendant un duèl un gentily-homo èspagnol qu'ére u sèrvicio de la Rêna d'Èspagne, et il at diu s'ensôvar et sè cachiér a Paris. Dens una égllése il entend per hasârd un sèrmon sur l'enfèrn, et il sè convèrtét. Il devint capucin, et pués chartrox a l'abayie de Bonluè (Bonlieu), mas bentout il en at prod de la via de mouéno. Justo quand il est aprés passar per-dessus lo mur de l'abayie, vê-que lo Prior qu'arreve. Avouéc son pistolèt il abat lo Prior et tôrne s'ensôvar.
Aprés tot plen d'aventures il pâsse les Pirènês et il tue oncor un homo en duèl, ceti côp un Grant d'Èspagne. Adonc il s'en vat a Constantinople. Lo mouéno devint musulman, et sè bète u sèrvicio du Grant Turco coment militèro que cognêt son afâre. Lo vê-que pach∙a et mémo govèrnor de Morê (en grèco lo Pèloponèse). Pendent ben des ans il pôrte lo turban et il at tot plen de femèles dedens son harème. Un jorn, il dêt combatre los Vèniciens mas il prèfère pacheyér avouéc lor. Il demande l'absolucion du Pape por ses fôtes et sos crimos, et pués lo bènèficio de l'Abayie de Bârma avouéc. Adonc la pache est fêta et il balye ses tropes. On lui tôrne tondre lo crâno et l'âbè mène sos mouénos coment des sodârds.
Un ègzemplo : u-dessus de Bârma il y at lo velâjo de Crançot. Por alar bâs dens la comba de Bârma il y avêt tot plen d'èchiéles. Un jorn, Vuatavela fât crosar des ègrâs dens la roche, mas diont tojorn les Èchiéles de Crançot. Los mouénos aviant ben pouere et deviant alar tot plan por dèscendre les ègrâs rêdos que câlont. L'âbè qu'ére pas ben pacient fât venir sa mula et monte dessus, et il fât alar d'avâl la pôvra bétye pendant qu'il dègole des enjures ux capons.
Pendent l'envasion de la Franche-Comtât per Louis XIV, il vêt ben que los Francês vont gâgnér : il est habilo, barjaca, entregant, tant qu'il éde lo Rê a chavonar la campagne en 1668 coment na promenâda : Gray, Ornans, Nozeroy sè rendont sen batalyér. Et aprés tot cen, il rentre dens son abayie en 1678, yô il mène la via de grant sègnor. Il est môrt en 1702, aprés, que vos en déte ? Una via de 84 ans ben remplia. Et on pôt oncor vêre sa tomba dens l'égllése de l'abayie.