Fribôrg

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
(Redirigiê dês Fribôrg (vela))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan romand / ORB lârge. Lo blâson de la Suisse


La rua des Âlpes a Fribôrg.

Fribôrg (Acutâd en patês) (Fribourg en francês, Freiburg en alemand, Frybùrg et Frybereg en tuche) est na vela et pués na comena suissa et arpetana, qu’est la capitâla du quenton de Fribôrg et lo ch·èf-luè du district de la Sarena.

Fribôrg est na vela bilengoua ; prés d’un cinquiémo de la populacion est talemachient. Sè trôve de doux fllancs de la Sarena sur lo platél suisso a la frontiére culturâla entre-mié la Suisse tuche et romanda. El est un important centro èconomico, administratif et èducatif et pués comprend un’univèrsitât.

Populacion et sociètât[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lengoues[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Arpetan[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

L’arpetan friborgês fut u XIVémo siècllo la lengoua oficièla de la vela de Fribôrg.

Vê-inque un document de Fribôrg de l’an 1370 :

Item hont ordoney li advoye, li consed et li ijc, que en chesque for de Fribor soyt li moistre et un bacheleir et ij. garzons por porteir l’aygue et les meiz in ce que un dont por chasque coppa de farina .iiij. d. por tottes choses et chascon reculle sa farina einsy quant a luy playrra de que chasque forna doyt contenir vij. coppes, li que forna se amonte ij. s. iiij. d. a vij. coppes de farina.[1]

Ensègnament[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Vêre asse-ben[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • (fr) Louis Page : Le Patois fribourgeois, Fribôrg 1985.
  • (fr) François Haefelin : Les Patois Romans Du Canton De Fribourg, 1879.
  • (de) Georges Lüdi : Ein historisches Beispiel für Polyglossie: Stadtsprachen in Fribourg/Freiburg i.Üe im XIV./XV. Jahrhundert. Dedens : P. H. Nelde (ed.): Historische Sprachkonflikte, Bonn 1989.

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Paul Aebischer : Chrestomathie franco-provençale, Bèrna 1950, p. 115.