Chalèt du Mont Rouése

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Lo novél Chalèt du Mont Rouése de 2010.

Lo Chalèt du Mont Rouése – en alemand Monte-Rosa-Hütte – est na mêson de protèccion por los arpinistos situâye a mié-jorn de Prât-Borgno, comena du quenton du Valês. L’endrêt est a fllanc du Mont Rouése ux Ârpes a l’hiôtior de 2883 m.

Lo chalèt arpenc est construit en 2010 per la sèccion du Mont Rouése du Clube arpenc suisso. Lo concepto du bâtiment est fât a l’Écoula politècnica fèdèrâla de Tsurique.

Un ancian chalèt du CAS dèt en francês « Cabane Bétemps » d’après la famelye des Béltemps – l’engenior savoyârd Francouès Bèltemps de Geneva[1] at contribua a construire lo chalèt – de l’an 1895 ére dês 1929 en possèssion de la sèccion du Mont Rouése; il est dètruit en 2011 per los forces armâs suisses.

La viua du chalèt vèrs lo cuchient va sus lo gllaciér du Gorner et la Grant-Bèca.

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • ETH Zürich : « Neue Monte-Rosa-Hütte SAC: Ein autarkes Bauwerk im hochalpinen Raum ». Tsurique 2010.
  • Rüdiger Sinn : « Alpine Moderne. Neue Monte Rosa-Hütte in Zermatt (CH) » , dedens: deutsche bauzeitung. Zeitschrift für Architekten und Bauingenieure, 11/2009, p. 54–57.

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lo logô de Commons
Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ sus Chalèt du Mont Rouése.

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. « Adolphe-Marie-François Bétemps » sus lo Dictionnaire historique de la Suisse en legne.