Sébastien Le Prestre de Vauban

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Sebastien le Prestre de Vauban.png

Sébastien Le Prestre de Vauban (nèssu lo 1ér de mê 1633; môrt lo 30 de mârs 1707) est un noblo, militéro, engenior et arch·itècte et pués ècriven francês.

Via[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Il ére lo comandant francês pendent les batalyes de Ypres en 1658, de Lila en 1667 et de Mâstrèct en 1673. Après 1671 il ére governor de Lila.

Expèrt en poliorcètica, Vauban at fat construire – sot lo rê Louis XIV – un mouél de fôrterèces et citadêles vèrs les frontiéres du reyômo de France. Les grantes ôvres construites militères de Vauban sont enscrites dedens lo Patrimouèno mondiâl de l’Organisacion de les Nacions unies por l’èducacion, la science et la cultura ( UNÈSCÔ ).

Vauban at construit los premiérs phares maritimos de France, p. ègz. lo phare du Cap Fréhel en Bretagne.

En 1699 il est élu membro de l’Acadèmia rêyâla des sciences.

Citadêla de Besençon.
Briançon

Bâtiments de Vauban en Arpetania, Franche-Comtât et ux Ârpes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Ôvres[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • Mémoire pour servir d’instruction dans la conduite des sièges (1740)
  • Traité de l'attaque et de la defense des places (1737)
  • Traité des mines (1737)
  • Projet d’une dixime royale (1707)

Bibliografia[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • Michel Parent, « Vauban. Un encyclopédiste avant la lettre » , Paris 1982.
  • Martin Barros, « Nicole Salat et Thierry Sarmant, Vauban, l'intelligence du territoire » , Paris 2006.
  • Luc Mary, « Vauban, le maître des forteresses » , Paris 2007.
  • Émilie d'Orgeix, Victoria Sanger et Michèle Virol, « Vauban. La pierre et la plume » , Paris 2007.

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lo logô de Commons
Wikimedia Commons propôse de documents multimèdiâ sus Sébastien Le Prestre de Vauban.