Colonges (Payis de Gèx)

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Pâge d’éde sur l’homonimia Por los articllos homonimos, vêde Colonges.
L’égllése Sant-Tiodulo de Colonges.

Colonges[1][2][3] [kɔ.ˈlɔ̃.ðe][Nota 1][4][5] (Collonges en francês) est na comena francêsa et arpetana du payis de Gèx, que sè trôve dens lo dèpartament de l’En en règ·ion Ôvèrgne-Rôno-Ârpes.

Los habitents du velâjo sont apelâs los Colonjouès [lo kɔ.lɔ̃.ˈðwɛ] et les Colonjouèses [le kɔ.lɔ̃.ˈðwɛːz][Nota 2][2].

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Prononçont avouéc [kɔ.ˈlɔ̃ð] ou ben [kɔ.ˈlɔ̃.ðə] en ôtros patouès arpetans.
    Los ôtros côps, prononciêvont probâblament [kɔ.ˈlɔ̃.dze], [kɔ.ˈlɔ̃dz] ou ben [kɔ.ˈlɔ̃.dzə].
  2. Los ôtros côps, prononciêvont probâblament [lo kɔ.lɔ̃.ˈdzwɛ] et [le kɔ.lɔ̃.ˈdzwɛːz].

Rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Èdouârd Felipon - « Dictionnaire topographique du département de l’Ain comprenant les noms de lieu anciens et modernes », Paris, Imprimerie nationale, 1911, p. 121. Liére en legne.
  2. 2,0  et 2,1(fr) « Grande encyclopédie de l’Ain - Histoire des communes de l’Ain. Le Haut-Bugey - Le Valromey - Le pays de Gex », Le Cotél, Horvath, 1985, p. 443-447.
  3. (fr) D’aprés Henry Suter - « Challonges, Collonge, Collonges, Collonges-sous-Salève, Collongette, Colonge, Colonges, Colonia », Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sus lo seto henrysuter.ch, Henry Suter, 2000-2009 (viu lo 22 d’octobro 2019).
  4. (fr) Felix Fenolyèt - « Monographie du patois savoyard », Èneci, Librairie Roche, 1902, p. 277. Liére en legne.
  5. [PDF](fr) Rogiér Virèt - « Dikchonéro Fransé - Savoyâ - Dictionnaire Français - Savoyard », 6éma èdicion reviua et ôgmentâye, 2019, p. 749.