Belkacem Lounès

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
Aller à la navigation Aller à la recherche
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Belkacem Lounès (en amazigo: ⴱⴻⵍⴿⴰⵚⴻⵎ ⵍⵓⵏⴻⵙ; 6 de fevriér 1955) est un homo politico et èconomisto franco-amazigo et militant endigèno kabilo-algèrien qu'at étâ prèsident du Congrès mondiâl amazigo (CMA) entra 2002 et 2011 et pués un conseliér u consèly règ·ionâl de Rôno-Ârpes dês lo 22 de mârs 2010 tant qu’u dècembro 2015. Lounès est afelyê u R&PS.

Activisme politico[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Il est un criticor du racismo dens lo pan-arabismo. Il at criticâ lo dictator libien Moammar al-Gaddafi por avêr dèprèciyê lo poplo et la cultura bèrbères. Lo 3 de mê 2007, at ècrit una lètra uvèrta u dirigient libien Moammar Gaddafi en rèponsa u discors de ceti dèrriér du 1ér de mârs dens qu'il néyêve l'ègzistence d'un poplo bèrbèro ou amazigo en Africa de Bise. Dens sa lètra, datâye du 10 d'avril, Lounes at protèstâ contre les dècllaracions de Gaddafi, afirmant que los 30 milyons d'Amazigos que vivont houé en Africa de Bise pôvont pas étre ignorâs. Il at apondu que los Amazigos avant jouyê un rolo centrâl dens la luta contre lo colonialismo eropèen, mas que dês l'endèpendence, ils avant étâ oprimâs per lo "colonialismo entèrno" du pan-arabismo, qu'il qualifie d'idèologie empèrialista. Lounes at dècllarâ qu'il ére arcayico de considèrar la divèrsitât coment un dangiér et apèle los govèrnements nord-afriquens a s'engagiér por lo ben de la dèmocracie et des drêts de l'homo. Il at dét: « Il y at pas de pire colonialismo que celi du clan pan-arabiste que vôt dominar noutron poplo. »

Ux èlèccions règionales francêses de 2010, il est èlu membro du Consèly règional Rôno-Ârpes dedens les Règ·ions et Poplos Solidèros (R&PS). En mârs 2016, il est nomâ èxpèrt du groupo de travâly de la Comission des drêts des poplos endigènos d'Africa dedens la Comission afriquèna des drêts de l'homo et des poplos de l'Union afriquèna.[1].

Lounès est doctor en èconomia et profèsor a l’univèrsitât de Stendhal de Grenoblo[2]. En 2002, o devint lo novél prèsident du CMA, aprés Rachid Raha[3]. Aprés 9 ans et adonc três mandats que sè siuvont, Lounès est succèdâ en 2011 per Fathi Ben Khalifa[4].

Vêre avouéc[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes et rèferences[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. (fr) Kabyle - Nomination de Belkacem Lounès comme membre expert de la Commission Africaine des droits de l’Homme et des Peuples de l’Union Africaine, 5 de mârs 2016.
  2. (fr) GITPA - Personnalités autochtones imazighen : LOUNES, Belkacem.
  3. (fr) Congrès Mondial Amazigh – « III° congrès du CMA, Belkacem LOUNES élu Président ».
  4. (fr) Djazairess – « Un Libyen élu président: Congrès mondial amazigh à Djerba (Tunisie) ».