Ôrèlie Reusser-Elzingre

De Vouiquipèdia, l’enciclopèdia abada.
B down.svg Cél articllo est ècrit en arpetan supradialèctâl / ORB lârge. Lo blâson panarpetan


Aurélie Reusser-Elzingre Ôrèlie Reusser-Elzingre (originère de Nôchâtél; nèssua en 1980) est na lengouista et dialèctologa suissèssa du quenton de Nôchâtél) que travalye sus les lengoues règ·ionâles de l’Arpetan et du Comtês en Suisse romanda (surtot en Jura et Valês). L’est la felye de Jean-Marc Elzingre et de Ariane Elzingre.

Ele est membro de l’Enstitut de dialèctologia et d'ètude du francês règ·ional dedens l’Univèrsitât de Nôchâtél.[1]

Ôvres[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  • Contes et légendes du Jura : avec les Ailombrattes, 2017.
  • Le patois neuchâtelois sus unine.ch
  • avouéc Elisabeth Berchtold, Jean-François De Pietro, Federica Diémoz, Daniel Elmiger, Raphaël Maître et Sébastien Wüthrich : « EOLE et patois. Education et ouverture aux langues patrimoniales », Nôchâtél 2012.
  • Le patrimoine oral : ancrage, transmission et édition dans l’espace galloroman, 2017.
  • Changement de répertoire dans le patrimoine oral du village de Nendaz (Suisse) : une enquête de terrain en dialectologie.
  • avouéc Alain Corbellari : Le Moyen Age en bulles, 2014.
  • Vouivres, sorcières, grimoires et loups-garous : contes et légendes du Jura, 2020.
  • La variation phonétique dans les parlers jurassiens. Un corpus de contes recueillis par Jules Surdez (1878–1964), 2005.

Lims de defôr[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

Notes[changiér | changiér lo tèxto sôrsa]

  1. Lo Gllossèro des patouès de la Suisse romanda est asse ben na partia de l’Enstitut de dialèctologia et d'ètude du francês règ·ional a Nôchâtél.